Réchauffement climatique : le prix des denrées alimentaires pourrait doubler d'ici à 2030

Réchauffement climatique : le prix des denrées alimentaires pourrait doubler d'ici à 2030
Réchauffement climatique : le prix des denrées alimentaires pourrait doubler d'ici à 2030
L'organisation Oxfam lance l'alerte sur les effets du réchauffement climatique sur les prix des aliments de base : d'ici 20 ans, le prix des denrées comme le maïs et les céréales pourrait en effet doubler, à cause de la multiplication des sécheresses, des inondations et des ouragans.
A lire aussi
La bière, prochaine victime du réchauffement climatique ?
News essentielles
La bière, prochaine victime du réchauffement climatique ?


Dans un rapport publié le mercredi 5 septembre, intitulé « La Terre se réchauffe, les prix flambent », l’organisation Oxfam tire la sonnette d’alarme : le changement climatique et les événements qui l’accompagnent (sécheresse, ouragans, inondations) risquent d’avoir un impact lourd sur les prix des denrées alimentaires de base. En effet, les effets du réchauffement climatique pourraient avoir pour conséquence une multiplication des prix par deux dans les vingt prochaines années (par rapport à 2010).

Pour Oxfam, les effets du changement climatique sont sous-estimés. Le rapport explique que « les changements à évolution lente des températures moyennes et des schémas de précipitations », qui impactent de façon défavorable l'agriculture, se doubleront de « pertes de cultures causées par des événements météorologiques extrêmes, plus fréquents et plus intenses ».

Pour réaliser leur étude, les chercheurs ont modélisé les scénarios d'événements extrêmes sur l'Afrique subsaharienne et chacune des principales régions exportatrices du monde pour le riz, le maïs et le blé. L’objectif : prévoir l’impact de ces événements climatiques sur la production de ces denrées et sur leurs prix en 2030. Selon les conclusions de l’étude, à l'exportation, les prix du maïs augmenteraient de 177%, ceux du blé de 120%, ceux du riz raffiné de 107%. Autre révélation des auteurs : « la modélisation suggère qu'un ou plusieurs événements climatiques extrêmes survenus en une seule année pourraient donner lieu à des flambées des prix d'une ampleur comparable à vingt années de hausse des prix sur le long terme ». Les premiers touchés par cette flambée des prix seront les populations les plus pauvres.

Crédit photo : iStockphoto

Télécharger « La Terre se réchauffe, les prix flambent » d'Oxfam (pdf)

VOIR AUSSI

Changements climatiques : la France sous-estime les enjeux sécuritaires
Le changement climatique affecterait notre santé mentale
Réchauffement climatique : les Français inquiets
Les 230 mesures de NKM pour s'adapter au réchauffement climatique
Durban : l'urgence climatique face à la lenteur diplomatique