Couples homosexuels : le Vatican se détend

Couples homosexuels : le Vatican se détend
Couples homosexuels : le Vatican se détend
L’archevêque de Benoît XVI en charge de la famille s’est déclaré favorable à l’ouverture de droits pour les couples de même sexe. Reconnaissant « toutes sortes d’unions familiales », le prélat s’est proposé de trouver des solutions dans le droit privé et dans le domaine patrimonial. Pas question néanmoins d’adhérer au mariage pour tous.
A lire aussi


La déclaration n'a pas manqué de faire réagir la communauté gay. L'archevêque Vincenzo Paglia, Président du Conseil pontifical pour la famille, s'est avancé sur le sujet de la reconnaissance des couples de même sexe. De façon implicite et élégante, celui-ci s'est montré favorable à l'extension de droits privés et de droits patrimoniaux pour les familles non hétérosexuelles dans le cadre d'un débat politique apaisé. 

L'Eglise veut lutter contre l'homophobie

Reconnaissant l'existence de « toutes sortes d'unions familiales », le prélat a poursuivi : « Dans le cadre de l'actuel Code civil et patrimonial, des solutions peuvent être trouvées dont il faut tenir compte, soit au plan patrimonial, soit pour faciliter les conditions de vie afin d'empêcher que des injustices frappent les plus faibles ». Ainsi l'archevêque en a-t-il profité pour condamner fermement l'homophobie : « Je veux réaffirmer la dignité de tous les fils de Dieu. Une dignité intouchable. Tous les hommes sont égaux parce qu'ils ont le signe de Dieu. » 

Un pas symbolique envers la communauté homosexuelle qui ne remet pas en question la position de l'Eglise sur le mariage pour tous. Le ministre de la Famille du Saint-Siège a même félicité l'Eglise de France pour son combat contre le projet de loi sur le mariage pour tous. En Italie, du fait, entre autres, de l'influence de l'Eglise catholique, l'union civile entre personnes de même sexe n'a jamais été votée.