"Mon vagin dit" : le bad buzz de 17 étudiantes chinoises - photos

"Mon vagin dit" : le bad buzz de 17 étudiantes chinoises - photos
"Mon vagin dit" : le bad buzz de 17 étudiantes chinoises - photos
Le féminisme revit aussi en Chine grâce aux réseaux sociaux. Une poignée d’étudiantes se sont lâchées pour faire leur profession de foi couplée à un hommage aux Monologues du Vagin, pièce symbolique signée Eve Ensler. Les photos ont fait scandale.
A lire aussi
Usain Bolt : les photos de sa nuit à Rio avec une étudiante de 20 ans
couple
Usain Bolt : les photos de sa nuit à Rio avec une...


Sur le réseau social chinois Sina Weibo, des étudiantes de l’Université des études internationales de Beijing ont posté une série de photos qui a fait polémique. En guise de teasing avant une représentation de la pièce de Eve Ensler, les Monologues du Vagin, sur leur campus, 17 étudiantes ont affiché leur féminisme sur pancarte, avec une seule et unique phrase d’accroche : « mon vagin dit ». 
Les jeunes femmes n’ont pourtant pas posé seins nus, ni dans des positions provocantes, mais il semblerait que la Chine ne soit pas habituée à ce genre de manifestation féministe. Des critiques ont également regretté que les étudiantes utilisent la référence au vagin pour aborder les droits des femmes et l’égalité des sexes.