J. Taquet danse dans la nature et avec les handicapés

J. Taquet danse dans la nature et avec les handicapés
J. Taquet danse dans la nature et avec les handicapés
Découvrez une femme engagée, Julia Taquet. Anthropologue de formation, c’est la danse qu’elle choisit comme métier. Une danse qu’elle aime exercer au milieu des arbres. Et une danse aussi qu’elle aime faire partager aux handicapés. Portrait.
A lire aussi
Elle crée des poupées pour enfants handicapés qui leur ressemblent enfin
News essentielles
Elle crée des poupées pour enfants handicapés qui leur...


Vivre près des handicapés, Julia Tacquet l’a expérimenté dès son plus jeune âge. De 3 à 6 ans, elle vit ainsi dans l’enceinte de l’Hôpital Psychiatrique où son père est médecin. Puis de 7 à 17 ans, elle vit à la campagne et passe son temps dans les bois. C’est de là que lui vient la passion de la nature… Enfin, en lisant « Martine à la danse » dans une écurie, elle s’exerce pour réussir le grand écart. Une danseuse est née.

Sa Maîtrise d'anthropologie la conduit par la suite en Afrique de l’Ouest, où elle est recrutée par la troupe nationale de danse et musique du Burkina Faso en tournée.
De retour en France, elle cherche à revivre cette danse vivante et spontanée et découvre la danse contemporaine. C’est une révélation…

Professeur diplômée d’Etat de danse contemporaine en 1996, elle continue sa formation et danse avec Carlotta Ikeda, Claude Magne, Anne Morin, Karin Waehner, Christine Grimaldi, François Guilbard, Julyen Hamilton, Vera Or'lock, Mark Tompkins, Mireille Feyzeau…

Remarquée pour sa très bonne mémoire corporelle, son corps sauvage, puissant, on l’invite à tracer sa propre route… Elle s’engage dans la chorégraphie en autodidacte, souvent dans les espaces naturels, jusqu’à collaborer avec une architecte en études de philosophie, à chercher les fondamentaux des deux arts, à souligner les rapports avec l'espace organique.

Depuis 1999, Julia T. danse des créations personnelles en écriture instantanée ou chorégraphiée, avec des musiciens-improvisateurs, écrivains, sculpteurs et plasticiens, en prison, dans des festivals, centres sociaux, théâtres, à Berlin, Toulouse, Périgueux , dans la région bordelaise, le Lot, les Pyrénées Atlantiques et au Mali.
Elle crée l'association Antre 2 pour la danse-voltige dans les arbres et sous les ponts, et pour la danse tout terrain.

Co-fondatrice de la Compagne Incidence en 1998, elle danse avec des personnes touchées par un désavantage moteur ou mental. Elle a créé la Compagnie des Tordus pour rendre visible les chorégraphies des personnes handicapées avec des personnes valides, sur le Miroir d'eau à Bordeaux pour la fête mondiale de l'UNESCO et la Fête du fleuve en 2009, à la médiathèque de Pessac en 2008, à Andernos en 2007.


Pour voir ses vidéos, cliquez ICI et LA !