14 juillet : le compagnon de Cécile Duflot fait un bad buzz sur Twitter

14 juillet : le compagnon de Cécile Duflot fait un bad buzz sur Twitter
14 juillet : le compagnon de Cécile Duflot fait un bad buzz sur Twitter
À l'occasion des défilés du 14 juillet, Xavier Cantat, compagnon de la ministre du Logement Cécile Duflot, a délibérément laissé vide la place qui lui était réservée dans la tribune officielle. Une provocation dénoncée sur Twitter et qui a poussé Mme Duflot à se désolidariser des propos de son compagnon.
A lire aussi
"Mon vagin dit" : le bad buzz de 17 étudiantes chinoises - photos
femmes
"Mon vagin dit" : le bad buzz de 17 étudiantes chinoises...


Un petit tweet à l’effet boule de neige… Le 14 juillet, alors qu’en tant que compagnon de la ministre du Logement Cécile Duflot il était convié à la tribune officielle pour assister aux défilés de la fête nationale, Xavier Cantat a préféré snober ouvertement l’invitation. Et s’en réjouit sur Twitter, se disant « fier » de voir « la chaise à (son) nom reste(r) vide » :


Une position anti-militariste très vite critiquée par les internautes, appréciant peu que le compagnon d’une ministre affiche ouvertement son désaccord avec le très traditionnel défilé militaire.


« Minable », « crétin », « honte » : face aux nombreuses critiques qui fleurissent en un temps record sur son profil Twitter, Xavier Cantat perd un peu son sang-froid, traitant notamment de « pauvre connard » l’un de ses détracteurs :


Puis le compagnon de la ministre, face au bad buzz soulevé, retrouve son flegme :


Reste que cette polémique naissante sur Twitter n’est pas du goût du ministère du Logement : Cécile Duflot a dû faire savoir, par le biais de son cabinet, qu’elle se désolidarisait des propos de Xavier Cantat, ne se sentant pas engagée par les tweets de son conjoint. À l’heure où suite à l’affaire Batho et le limogeage de l’ex-ministre de l’Écologie, l’équipe gouvernementale a plus que jamais pour ordre de parler d’une seule et même voix, Mme Duflot a retenu la leçon et n’entend pas faire de vagues.

VOIR AUSSI

Karine Berger, Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Duflot, stars de Twitter à leurs dépens
Cécile Duflot : madame LA ministre crée le buzz (de trop ?)
Hillary Clinton et Cécile Duflot premières victimes du sexisme en politique

Dans l'actu