Le couple présidentiel en maillot de bain : Trierweiler tente de censurer VSD

Le couple présidentiel en maillot de bain : Trierweiler tente de censurer VSD
Le couple présidentiel en maillot de bain : Trierweiler tente de censurer VSD
Dans cette photo : Valérie Trierweiler
Un cliché de vacances « normales » : François Hollande et sa compagne font la Une de VSD en maillots de bain, les pieds dans l'eau à Brégançon, où ils passent leurs vacances. Une image qui déplaît fortement à Valérie Trierweiler, qui aurait menacé le journal de poursuites en justice en cas de parution.
A lire aussi


C’est devenu un passage obligé : en 2008, Carla Bruni-Sarkozy et Nicolas Sarkozy se retrouvaient en Une des journaux en maillots de bain, pour leurs premières vacances en tant que couple présidentiel. On verra par la suite de nombreuses fois la Première dame en bikini, les dernières photos la montrant enceinte, lors de son séjour dans le Var à l’été 2011.

Cette année, ce sont François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler qui ont les honneurs de la presse people. Ils apparaissent à la Une de l’hebdomadaire VSD ce vendredi, les pieds dans l’eau, en maillots de bain sur une plage à Brégançon, lieu de villégiature présidentiel. Des clichés qui viennent nourrir l’image « normale » que ne cesse d’entretenir avec attention le couple présidentiel, en prenant le train ou encore en se prêtant volontiers aux bains de foule et séances d’autographes. Et pourtant, ces images auraient provoqué la colère de Valérie Trierweiler, furieuse de se retrouver en maillot de bain en Une du magazine.

« Valérie Trierweiler pense qu'elle peut régenter les médias »

« Au moment où nous bouclions ce numéro, écrit Mathieu Janin dans son édito, nous avons reçu un coup de fil d'un « confrère » très proche de la Première dame. Valérie Trierweiler, nous expliquait-il, allait nous traîner en justice si nous publiions des photos d'elle et de François Hollande se baignant à Brégançon ». Une menace qui n’a fait qu’agacer le rédacteur en chef : « De qui se moque-t-on ? », réagit-il, avant de lancer : « De toute évidence, Valérie Trierweiler continue de penser qu'elle peut régenter les médias ».

Twitter n’a pas tardé à s’emparer de l’affaire, rebondissant sur le comportement de la Première dame, qui avait déjà fait les choux gras des Twittos avec le « tweetgate » durant les élections législatives. « La censure…c’est maintenant », tacle @MsieurLapique. « Epic édito de VSD sur les petites méthodes de @valtrier », prévient @krstv. De nombreux internautes se sont quant à eux faits moqueurs : « La photo de François Hollande torse nu et Valérie Trierweiler en maillot en Une de VSD ! La cantine de l’Elysée doit être bonne !! », ironise @sandtrooper7. « Dis donc, le régime c'est comme les promesses de campagne, c'est déjà des souvenirs. #Hollande », lance @asfarasito92. « Trierweiler : son nouveau bide », moque @Btobusiness.

Ce n’est pas la première fois que Valérie Trierweiler appelle les journalistes au respect de sa vie privée. Au lendemain de l’élection de François Hollande, elle twittait déjà : « Merci à mes consœurs, confrères de respecter notre vie et nos voisins. (…) Merci de comprendre ».

Source : vsd.fr
Crédit photo : VSD

VOIR AUSSI

Tweetgate : Valérie Trierweiler de retour sur Twitter
Rentrée littéraire : François Hollande et Valérie Trierweiler stars de 7 livres
Valérie Trierweiler : son roman-photo sur François Hollande ne se vend pas