Rigueur budgétaire : Aurélie Filippetti enterre plusieurs projets culturels

Plusieurs projets culturels seront suspendus, reportés voire carrément arrêtés, a annoncé la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, dans un entretien donné au Monde daté de mardi. Elle entend faire porter l'effort budgétaire sur « certains projets, annoncés avec légèreté et, pour l'essentiel, non budgétés par l'équipe Sarkozy ».
A lire aussi
Une bande dessinée du Projet Crocodiles dénonce les violences obstétricales
News essentielles
Une bande dessinée du Projet Crocodiles dénonce les...


L’Hôtel de Nevers pour la photographie, le Centre d’art pariétal Lascaux 4 ou encore la salle supplémentaire de la Comédie-Française, ne verront pas le jour. La ministre de la Culture a en effet annoncé l’arrêt de ces projets dans un entretien donné au Monde daté de mardi. « Le total de ces projets dépasse le milliard d'euros, a-t-elle affirmé. Nous en arrêtons certains, nous en suspendons ou en reportons d'autres ». En effet, il s’agit ainsi selon Aurélie Filippetti de faire porter l’effort budgétaire sur « certains projets, annoncés avec légèreté et, pour l'essentiel, non budgétés par l'équipe Sarkozy ».

Parmi les projets en stand by, on retrouve la tour Utrillo, à Clichy-Montfermeil, l'École de photographie, le Centre des réserves de Cergy. Le gouvernement va « répondre à l'urgence patrimoniale, a affirmé Aurélie Filippetti, mais l'idée d'un grand centre n'était pas financée et ne pourra pas l'être aujourd'hui ». La ministre n’a, en revanche, pas confirmé la baisse annoncée de 3% du budget de la culture en France, alors que François Hollande a annoncé dimanche soir, que hormis ceux de de l’Éducation, de la Sécurité et de la Justice, les ministères devraient se serrer la ceinture.

Crédit photo : AFP/Lionel Bonaventure

VOIR AUSSI

La redevance pour les écrans d'ordinateur au cœur des discussions
Pussy Riot : les artistes internationaux se mobilisent
Affaire DSK : Aurélie Filippetti a refusé un rendez-vous avec le « satyre »