Les Femen brûlent un drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris

Les Femen brûlent un drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris
Les Femen brûlent un drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris
Dans cette photo : Bertrand Delanoë
Les Femen continuent leur croisade anti-religion et ont brûlé ce mercredi 3 avril un drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris. Cette action visait à exprimer leur soutien à Amina, la Femen tunisienne menacée de mort.
A lire aussi


Les sexactivistes aux seins nus ont une nouvelle fois fait parler d’elles en militant devant la Grande Mosquée de Paris ce mercredi. Elles étaient trois, deux Françaises et une Tunisienne, à manifester devant l’établissement religieux du 5e arrondissement. Désireuses d’exprimer leur soutien à Amina Tyler, la jeune Femen actuellement retenue chez ses parents, et plus globalement de dénoncer les atteintes aux droits des femmes dans les pays arabo-musulmans, elles se sont présentées seins nus, le torse marqué d’inscriptions revendicatrices. Les trois manifestantes ont déployé un drapeau noir salafiste sur lequel apparait la « Chahada », la profession de foi islamiste, avant de le brûler, assimilant ainsi les extrémistes à l’ensemble de l’Islam.

Les Femen, religiophobes

Ce n’est pas la première fois que le groupe de féministes s’attaquent à des symboles religieux. Elles avaient créé la polémique en tronçonnant une croix de bois en Ukraine pour soutenir les Pussy Riot en août 2012. En juillet dernier, un autre membre des Femen se jetait – nue – sur Kirill 1er, le patriarche orthodoxe. Plus récemment, les sexactivistes s’étaient réunies à Notre-Dame de Paris pour « fêter la démission » du Pape. Bertrand Delanoë et Manuel Valls avaient alors dénoncé une provocation inutile, contraire aux valeurs républicaines. Inna Schevchenko, leader du mouvement Femen, avait déclaré dans une tribune publiée en mars 2013 sur le Huffington Post être « religiophobe ».

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Femen vend des tableaux peints avec les seins sur Internet
Hommen : les anti-mariage gay se radicalisent - vidéo
Femen Tunisie : Amina Tyler séquestrée et droguée par sa famille