Christine Boutin s'enfonce après son tweet sur la mastectomie d'Angelina Jolie

Christine Boutin s'enfonce après son tweet sur la mastectomie d'Angelina Jolie
Christine Boutin s'enfonce après son tweet sur la mastectomie d'Angelina Jolie
Dans cette photo : Angelina Jolie
Deux jours après avoir ironisé sur Twitter à propos de la double mastectomie préventive d'Angelina Jolie, Christine Boutin a décidé de s'expliquer. Sur le site du Parti chrétien-démocrate, dont elle est la présidente, elle justifie son propos en invoquant « les limites de la médecine prédictive » qui ne serait réservée qu'aux riches.
A lire aussi
Cancer du sein : des femmes algériennes abandonnées par leur mari après une mastectomie
News essentielles
Cancer du sein : des femmes algériennes abandonnées par...

Christine Boutin aurait-elle des remords après son inexplicable tweet du 14 mai où elle ironisait sur la double mastectomie que venait de subir Angelina Jolie ? Visiblement non, à moins qu'elle ne soit tout simplement pas douée pour les excuses.

Mardi dernier en effet, la présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD) répondait à un tweet du Plus du Nouvel Obs qui faisait état de l'ablation des seins de l'actrice pour écarter au maximum le risque très élevé de cancer du sein qu'elle encourait.

Un tweet choquant et déplacé, qui avait fait bondir les internautes et avait déclenché une attaque de cacas virtuels sur la page Facebook de Christine Boutin. Visiblement surprise des réactions, Christine Boutin a tenu à rectifier le tir jeudi 16 mai. Sur le site du PCD, elle a ainsi tenté de justifier sa démarche avec des arguments surprenants, voire carrément maladroits.

Christine Boutin en croisade contre la « médecine prédictive »

Si elle précise qu'elle « ne se voulait d'aucune manière blessante », Christine Boutin profite du communiqué pour dire tout le mal qu'elle pense de la « médecine prédictive » et n'hésite pas à critiquer le choix médical d'Angelina Jolie. « Se faire enlever un sein est un choix qui n'est jamais pris à la légère. Or, en l'espèce, il semble bien qu'Angelina Jolie n'était pas (encore) porteuse de cancer. Je m'interroge donc sur l'opportunité de cette opération. Celle-ci pose la question et les limites de la médecine prédictive, qui supprime par avance la possibilité d'un mal qui n'est pas encore développé ! Et qui n'empêchera pas le développement d'autres cancers sur d'autres organes. »

Pour la présidente du Parti chrétien-démocrate en effet, la double mastectomie subie par Angelina Jolie est une opération que seuls les nantis peuvent se permettre. « La médecine serait-elle réservée à ceux qui ont de l'argent ? N'oublions pas cette opération coûte cher. Nous pouvons y voir une consécration de la société des riches. J'ai voulu attirer l'attention de tous sur la société qui fait croire que l'on pourra éradiquer toutes les maladies, sur une société qui crée du rêve en creusant l'écart entre riches et pauvres. Je m'inquiète aussi de cette société où la vie privée et intime est rendue publique au niveau mondial. »

Le spectre du scandale des prothèses PIP

L'autre problème posé par la double mastectomie subie par Angelina Jolie ? Pour Christine Boutin, il s'agit sans aucun doute de celui des prothèses que l'actrice américaine s'est fait poser à l'issue de son opération. Dans un dernier effort de justification, elle pointe ainsi du doigt l'affaire des prothèses PIP : « Devant le récent scandale des prothèses PIP, le cas Angelina Jolie pose plus de problèmes que de réponses. […] J'affirme que cette médiatisation outrancière est une violence faite à toutes les femmes qui, à la suite d'un cancer ont dû subir l'ablation d'un sein. » En revanche, pas un mot de sa part sur la « ressemblance aux hommes » qu'elle évoquait sur Twitter. Pas sûr donc, que cette explication ait l'effet escompté auprès des détracteurs de Madame Boutin...

VOIR AUSSI
Christine Boutin, star de Twitter à ses dépens
Cancer du sein : la mastectomie préventive est-elle efficace ?
Christine Boutin : mastectomie, étoile jaune... le meilleur de ses dérapages sur Twitter