Manif pour tous : Frigide Barjot prête à renoncer suite à des menaces de mort

Manif pour tous : Frigide Barjot prête à renoncer suite à des menaces de mort
Manif pour tous : Frigide Barjot prête à renoncer suite à des menaces de mort
Frigide Barjot serait épuisée nerveusement par son combat et pourrait renoncer à participer dimanche 26 mai à la grande Manif pour tous. Le porte-drapeau des anti-mariage gay affirme être désormais la cible de menaces de mort de l'extrême droite et craindre pour sa sécurité. Fin de partie pour Frigide ?
A lire aussi
Frigide Barjot appelle aux dons pour sa "survie" (et ses vacances)
association
Frigide Barjot appelle aux dons pour sa "survie" (et ses...


« Je reçois des menaces de mort, des appels à l’agression, ce matin encore, un mouchoir plein de sang ». Les confidences de Frigide Barjot au Figaro laissent à penser que l’égérie du mouvement anti-mariage gay serait prête à tirer sa révérence. « Marre » d’en prendre « plein la gueule », la militante de la famille traditionnelle n’a pas l’intention d’y laisser sa peau : « Je ne suis pas dans la logique de sacrifice, ce n’est pas parce que je défends la famille que je vais perdre la mienne ».

Elle remet en question sa participation à la Manif pour tous

Frigide Barjot a ainsi avoué, dans une interview accordée à Radio Notre-Dame, qu’elle hésitait à prendre part à la grande Manif pour tous du dimanche 26 mai. « Cela fait des mois que mes proches et moi-même recevons des menaces, précise-t-elle. Au départ, ces insultes et coups de fil malveillants venaient de partisans de la loi. Mais depuis sa promulgation, et le suicide à Notre-Dame envers lequel j’ai émis de vraies réserves, c’est de l’extrême droite et des supporteurs du Printemps français dont je suis devenue la cible. » La militante promet donc de mettre sa participation « entre parenthèses », tant qu’elle n’aura pas reçu « des garanties sérieuses de la part de la police et des organisateurs. »

Suite à cette demande, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls s’est exécuté. Deux officiers de police jouent désormais les gardes du corps de Frigide Barjot. De son côté, le collectif Manif pour tous a fait appel à quatre sociétés de sécurité pour maintenir l’ordre dans les rangs le 26 mai.