Miss Monde 2013 : les candidates interdites de bikini en Indonésie

Miss Monde 2013 : les candidates interdites de bikini en Indonésie
Miss Monde 2013 : les candidates interdites de bikini en Indonésie
Les candidates à la prochaine élection de Miss Monde vont laisser leur bikini au vestiaire : alors que l'édition 2013 du concours aura lieu en Indonésie, plus grand pays musulman au monde, les organisateurs ont en effet préféré oublier les deux-pièces pour les remplacer par des costumes traditionnels.
A lire aussi
Un concours de "Miss Musulmanes" s'oppose à Miss Monde en Indonésie
femmes
Un concours de "Miss Musulmanes" s'oppose à Miss Monde en...


Finis les bikinis mini et sexy : les prétendantes au titre de Miss Monde 2013 vont devoir remiser leurs deux-pièces au placard et leur préférer des tenues traditionnelles beaucoup moins olé olé. En cause ? L’élection aura lieu cette année en Indonésie, plus grand pays musulman au monde, et les organisateurs préfèrent ne pas froisser la susceptibilité de leurs hôtes en annulant le défilé de candidates en maillot de bain. Julia Morley, présidente de Miss Monde a ainsi indiqué mercredi 5 juin : « Je ne veux contrarier personne et placer quiconque dans une situation qui nous ferait passer pour irrespectueux ». Une décision qui intervient après plusieurs critiques d'organisations islamistes, qui apprécient peu l'idée que l’événement se déroule dans leur pays.  « Nous avons débattu de la tenue de plage l'an dernier avec Miss Monde à Londres, avant même que nous acceptions d'accueillir l'événement car nous savions que ce serait un sujet sensible en Indonésie », a quant à elle expliqué Nana Putra, du groupe de médias MNC, qui prend en charge la retransmission télévisée du concours ainsi que son organisation locale. 

137 reines de beauté en Sarong

Les 137 jeunes femmes venant des quatre coins du monde n’auront donc pas à défiler en bikini pour cette fois, et le troqueront contre le vêtement traditionnel local, comme le sarong indonésien, vêtement beaucoup moins dénudé. Cependant, cette concession semble ne pas suffire au Conseil indonésien des Oulémas, la plus haute instance religieuse du pays, qui demande purement et simplement l'annulation du concours qui aura lieu en septembre prochain. Ils y voient en effet un événement  qui «promeut l'hédonisme, le matérialisme et le consumérisme ». Une prise de position qui peut surprendre, quand on sait que le concours se déroulera en majorité sur les plages de sable fin de Bali, île paradisiaque qui draine chaque année des flots de touristes occidentaux venus profiter du soleil… en maillot de bain.

VOIR AUSSI

Miss Tunisie et Miss Carthage : 2 concours de beauté, 0 maillot de bain
Miss France : elles se sont reconverties à la télé
« Miss Black France » : première élection d’une reine de beauté noire
Mini-miss : Destiny, 4 ans et une cigarette au bec pour séduire le jury

Dans l'actu