Feu d'artifice du 14 juillet : le rainbow flag sur la Tour Eiffel agite Twitter

Feu d'artifice du 14 juillet : le rainbow flag sur la Tour Eiffel agite Twitter
Feu d'artifice du 14 juillet : le rainbow flag sur la Tour Eiffel agite Twitter
Dimanche 14 juillet, la Tour Eiffel s'est illuminée sous des feux d'artifices spectaculaires, sous le regard de dizaines de milliers d'amateurs du genre... Plus que le bouquet final, le clou du spectacle aura été, à en croire le web en tout cas, l'illumination de la Dame de fer par les couleurs de ce qui ressemble au Rainbow Flag, le drapeau de la communauté gay et lesbienne. Si certains y voient une référence à l'Afrique du Sud de Nelson Mandela, d'autres y voient une véritable provocation de la mairie de Paris, deux mois après la promulgation de la loi sur le mariage pour tous.
A lire aussi


En ce lendemain de Fête nationale, les réactions des Français sur leur soirée du 14 juillet s’affichent peu à peu sur la Toile. Mais ce sont les Parisiens qui ont le plus de choses à raconter. En effet, le feu d’artifice de Paris en fait jaser plus d’un, notamment sur Twitter : avec pour thème la devise « liberté, égalité et fraternité », le spectacle a vu, peu après 23h30, la Tour Eiffel se parer d'une multitude de couleurs, qui ne sont pas sans rappeler celles du « rainbow flag », le drapeau de la communauté gay et lesbienne. De quoi déplaire aux anti-mariage pour tous, deux mois après la promulgation de la loi.

Au même moment, une voix-off déclamait : « Tous les êtres vivants - hommes, femmes et enfants - marchent du même pied : l'égalité. Cet arc-en-ciel, c'est une palette dont chaque humain est la nuance (...) Pour chaque humain, les mêmes chances. »

Si certains ont suggéré qu'il s'agissait en réalité d'une référence à l'Afrique du Sud - la « nation arc-en-ciel » - et donc un hommage à Nelson Mandelapour d’autres, il s’agit clairement d’un clin d’œil au mariage gay, et ils y voient là une provocation. C’est le cas notamment de l’ancien ministre Luc Chatel, qui parie sur l’implication du maire de Paris, Bertrand Delanoë : « La mairie de Paris avait la responsabilité de l’organisation de cette manifestation. Elle en prend toute la responsabilité. Bertrand Delanoë a toujours aimé la provocation et le faste, on l’a vu encore hier soir », a-t-il estimé lundi 15 juillet au micro de RTL. De son côté, la mairie de Paris n’a pas (encore) indiqué s’il s’agissait ou non, d’une référence délibérée.

Sur Twitter, des militants opposés au mariage gay ont aussi laissé aller leur colère.


Quand d’autres ont préféré joué la carte de la moquerie.


Christine Boutin qui n'a pas déçu ses followers en retweetant ceci.

Découvrez la séquence de ce feux d'artifice qui crée le buzz.


Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Mariage pour tous : ces marques qui s'affichent gay-friendly
Mariage pour tous : les meilleurs slogans de la manif'
Manif' pour tous : le meilleur et le pire des slogans  des "anti"

Dans l'actu