SNCF : les tarifs vont augmenter en janvier 2014

SNCF : les tarifs vont augmenter en janvier 2014
SNCF : les tarifs vont augmenter en janvier 2014
La SNCF risque d'augmenter ses tarifs de 3% en janvier 2014, une hausse due à l'augmentation de la TVA. Pour Guillaume Pépy, président du groupe, cette taxe risque d'exaspérer un peu plus les Français, déjà largement mécontents des tarifs pratiqués par la SNCF.
A lire aussi
LA SNCF augmente le prix des billets de train
prix
LA SNCF augmente le prix des billets de train


« Si la TVA augmente de trois points au 1er janvier, nous n'augmenterons pas les prix, nous, mais les prix des billets augmenteront au bénéfice de l'État de 3%. Les impôts sur les billets de train augmentent de trois points » : c’est avec des pincettes que Guillaume Pépy, président de la SNCF, a annoncé la hausse des tarifs qui sera a priori effective en janvier 2014. Cette hausse de la TVA serait mise en place pour financer le crédit d’impôt compétitivité emploi, un dispositif destiné à soutenir les entreprises. Pour les transports publics, la TVA passerait de 7% à 10%. Cette annonce intervient après un sondage publié jeudi dernier, qui révélait que 62% des Français sont mécontents des tarifs de la SNCF, jugés peu clairs.

2013, année noire pour la SNCF

Cette décision d’augmenter la TVA renforcerait la mauvaise posture de la SNCF. Les catastrophes ferroviaires (Brétigny, Espagne) semblent avoir dissuadé les Français d’emprunter le train. Autre raison du désamour des Français pour le train : la concurrence désormais redoutable des transports low cost, mais aussi la démocratisation de services de consommation participatifs (covoiturages, locations de voiture entre particuliers). Guillaume Pépy note également que la SNCF, comme une bonne partie du secteur touristique, paye les pots cassés d’une météo morose pendant l’été. 2013 pourrait même être une année déficitaire pour la SNCF, alors qu’en 2012 elle tirait un bénéfice de 383 millions d’euros. Ce déficit serait le premier depuis 2009.

Réconcilier les Français avec la SNCF

Pour contrer la baisse du trafic observée sur l’année, le but de la SNCF est de proposer de plus en plus de billets à prix réduits. « Nous allons doubler la part des petits prix, qui va passer de 12% à 25% d'ici 2017 », explique Guillaume Pépy, en référence aux tarifs Prem’s, IDTGV ou Ouigo, le dernier service low cost du groupe. Ce projet fait partie des objectifs affichés par le groupe et annoncés la semaine dernière à la presse. Le but de ce large plan d’action est de réconcilier les Français avec la SNCF, et d’améliorer l’image du groupe.

VOIR AUSSI

Tranquilien : l'application SNCF pour choisir le train le moins bondé
Ouigo : combien coûtent vraiment les billets low cost de la SNCF ?
La SNCF installe des crèches dans les gares