Le Sénat favorable à l'assistance à la procréation pour les homosexuelles

Le Sénat favorable à l'assistance à la procréation pour les homosexuelles
Le Sénat favorable à l'assistance à la procréation pour les homosexuelles
Dans le cadre du vote de révision des lois bioéthiques, le Sénat vient d’élargir l'assistance médicale à la procréation « à tous les couples », ce qui inclut donc les femmes homosexuelles. Le gouvernement y reste opposé et pourrait faire barrage.
A lire aussi

Les associations de défense gays et lesbiennes se félicitent mais ne veulent pas non plus crier victoire. Hier, le Sénat a voté pour l’élargissement de l’assistance médicale à la procréation à tous les couples, incluant de facto les femmes homosexuelles.
L’objectif est de réduire le nombre de « bébés Thalys », ces enfants conçus médicalement en Belgique ou aux Pays-Bas par des couples de femmes, afin de contourner l’interdiction légale française.
Le gouvernement reste opposé à cet amendement déposé par le Parti Socialiste et les Verts, dans le cadre de la révision des lois bioéthiques. Selon le ministre de la Santé Xavier Bertrand, l’assistance à la procréation doit rester une solution médicale à un problème médical, qui est l’infertilité.
Le vote n’étant pas définitif, le gouvernement pourrait tenter de faire barrage en demandant une deuxième délibération (soit un nouveau vote pour tenter de modifier le premier).

VOIR AUSSI

Avoir un enfant : le parcours du combattant
Le tourisme procréatif à la française

L'INFO VUE PAR NOS MEMBRES

Quand l’enfant ne vient pas, que faire ?