Les Franciliens, champions des transports en commun

Les Franciliens, champions des transports en commun
Les Franciliens, champions des transports en commun
Alors que moins de 20 minutes suffisent aux Provinciaux pour parcourir chaque matin les 11 kilomètres les séparant de leur lieu de travail, plus d’une demi-heure est nécessaire aux Franciliens.
A lire aussi

34 minutes : c’est, en moyenne, le temps nécessaire aux Franciliens pour se rendre sur leur lieu de travail, soit deux fois plus de temps que les Provinciaux pour lesquels 19 minutes suffisent. Pourtant selon l’enquête du Syndicat des transports d’Ile-de-France et de l’Insee qui dévoile ces chiffres, la distance domicile-travail est sensiblement similaire en région parisienne et en province (11 kilomètres).
Autre disparité, alors que les Franciliens, champions des transports en commun, ne sont que 43 % à prendre leur véhicule personnel pour aller travailler, en province, les résidents des grandes agglomérations sont 75 % dans ce cas.
Enfin, d’une manière générale et sur l’ensemble du territoire, ce sont davantage les hommes que les femmes qui se rendent à leur travail en voiture. Ils sont ainsi 47 % contre 39 % pour les femmes. D’ailleurs, « lorsqu’une seule voiture est disponible dans un ménage d’au moins deux actifs, elle est plus souvent utilisée par l’homme », indiquait aujourd’hui Patrick Pétour, chef du service étude à l’Insee Ile-de-France, dans les colonnes de 20 Minutes.

VOIR AUSSI

Les femmes au cœur de la mobilité
Les voitures en libre service, pour bientôt ?
Quelle mobilité des femmes dans les villes ?