Farid Ghilas de la Morlette : le tortionnaire de chat condamné à 1 an de prison ferme

Farid Ghilas de la Morlette : le tortionnaire de chat condamné à 1 an de prison ferme
Farid Ghilas de la Morlette : le tortionnaire de chat condamné à 1 an de prison ferme
Jugé en comparution immédiate devant le Tribunal de grande instance de Marseille pour « actes de cruauté envers un animal », Farid Ghilas, surnommé « Farid de la Morlette » a été condamné ce lundi à un an de prison ferme. L'homme avait suscité la colère et l'émotion des internautes en postant sur Internet une vidéo où il torture un chaton.
A lire aussi


La mobilisation des internautes contre Farid Ghilas, surnommé « Farid de la Morlette » a fini par payer. L'homme de 25 ans interpellé puis placé en garde à vue vendredi à Marseille pour avoir torturé un chaton, a été condamné ce lundi 3 février par le tribunal correctionnel a un an de prison ferme et à l'interdiction définitive de posséder un animal. Il a été reconduit en détention tandis que manifestaient quelque 200 défenseurs des droits des animaux devant le tribunal.

Jugé pour « actes de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé », Farid Ghilas risquait jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Lors de l'audience, l'homme s'est excusé pour son geste, mais a été incapable de l'expliquer. « Je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai fait le con, je regrette », a déclaré le prévenu après que le Procureur Merlin a insisté sur le fait que « les animaux ne sont pas de vulgaires objets » mais des « êtres vivants dotés de sensibilité ». Selon le quotidien La Provence, l'homme a gardé les yeux rivés au sol tandis qu'étaient diffusées les vidéos où on le voit jeter avec violence un chaton en l'air avant qu'il ne retombe lourdement sur le béton.

La mise en ligne des vidéos la semaine dernière sur la plate-forme YouTube, puis leur diffusion sur le forum 4chan, avait fini par susciter la colère, l'indignation et l'émotion des internautes. Une pétition en ligne réclamant une « condamnation exemplaire » de Farid de la Morlette a recueilli depuis ce lundi plus de 260 000 signatures. Le signalement de l'identité du tortionnaire via Twitter avait finalement permis vendredi son interpellation par les forces de police.

Désormais, les autorités sont à la recherche de l'homme qui a filmé les scènes, visiblement avec son téléphone portable.

Oscar, le chaton martyrisé, est toujours en vie. En état de choc, il souffre d'une fracture à la patte. Retrouvé par un habitant de la cité de la Morlette, il a été rendu à son propriétaire puis pris en charge par la SPA de Marseille qui lui dispense des soins.

Dans l'actu