Parité : attention danger !

Parité : attention danger !
Parité : attention danger !
Les inégalités hommes-femmes se creusent en France. C'est le résultat du rapport annuel sur la discrimination hommes-femmes (the Global Gender Gap Report") publié par le Forum économique mondial. Présentation.
A lire aussi
"On a voté pour 3 mecs" : le coup de gueule de l'eurodéputé Edouard Martin pour la parité
News essentielles
"On a voté pour 3 mecs" : le coup de gueule de...

Les inégalités hommes-femmes se creusent en France. C'est le résultat du rapport annuel sur la discrimination hommes-femmes (« the Global Gender Gap Report)  publié par le Forum économique mondial.  Quatre critères à respecter : la participation à la vie économique, le niveau d’éducation, l’influence politique, la santé et la survie. Sur 134 pays, la France doit se contenter de la 18ème place et perd trois places par rapport à 2008. La cause principale : l’inégalité salariale et la trop faible représentation des femmes aux directions d’entreprises et aux postes politiques importants.

Sans surprise les pays nordiques sont les champions de l’égalité. A la première place l’Islande fait figure d’exemple. Rappelons que le taux de participation des femmes sur le marché du travail est quasiment égal à celui des hommes. Il frise les 80%. Interviewée sur NMBC, Laura Tyson coauteur de ce rapport et professeur à l’université de Californie affirme que le classement a une visée politique : encourager les pays à plus de parité. La France a encore du chemin à faire !

Source de l'article:
Etude : " the Global Gender Gap Report",  publiée par le Forum économique mondial le mardi 27 octobre 2009.

Anaïs Anouilh