Le Respect93

Le Respect93
Le Respect93
Dans cette photo : Rachida Dati

Aujourd’hui, l’enfance fait souvent peur, plutôt que d’attirer la bienveillance. Respect93 prend à bras le corps ce problème et accompagne au niveau scolaire, social, psychologique des mineurs contre les risques de délinquance.

A lire aussi


Une question de respect


« La banlieue, celle d’hier comme celle d’aujourd’hui, mérite le respect et s’ouvre à la tendresse », revendique la ville de Saint Denis, dans le 93. Une valeur que la juriste Sonia Imloul relaie au travers de son association Respect93 dans le quartier de la Courtille.

Sonia Imloul
est membre du Conseil économique et social, chargée de mission Action sociale à la Délégation interministérielle à la Ville, et candidate du Nouveau Centre sur la liste européenne UMP de Michel Barnier et Rachida Dati.  Cette trentenaire, mère de deux enfants, préside Respect93 qu’elle a fondée en 2004.

Née à Saint-Denis, elle s’est engagée pour lutter contre la délinquance des adolescents par l’éducation et un suivi de la famille.
Parce que les solutions proposées ne répondent pas toujours aux problèmes « sur le terrain », Respect 93 s’est implanté au cœur du quartier de la Courtille.  L’association lutte contre l’exclusion sociale et les discriminations entre la banlieue et Paris.

Le but est de réintégrer les personnes en détresse, les primo délinquants, les enfants en situation de décrochage scolaire et social, les parents au chômage, ou encore de reloger des familles.

 

Une solidarité à toute épreuve


Quinze bénévoles et sept salariés
suivent les familles dans des situations souvent désastreuses, des individus qui perdent pied. Lorsqu’ils franchissent la porte de l’association, une prise de conscience a déjà eu lieu, ils ont alors besoin de conseils et d’entraide. Un contrat moral est passé avant de prendre à bras le corps leurs problèmes.

Les champs d’action sont multiples : trouver une formation, un emploi à des chômeurs, soigner des parents dépressifs, toxicomanes, reloger des familles, remettre dans le circuit scolaire des enfants, recadrer de jeunes délinquants… Les bénévoles travaillent en collaboration avec des amis juristes, le médecin du quartier et des voisins  afin d’apporter une aide sociale, juridique, médicale, psychologique.

Actuellement, une vingtaine de personnes sont reçues chaque semaine au sein de l’association. 376 familles ont été soutenues et ont atteint une pleine autonomie grâce à Respect93. Un cercle vertueux d’entraide s’est mis en place puisque 144 personnes aidées sont devenues à leur tour bénévoles et « parrains ».

 

L’éducation contre la délinquance


Sonia Imloul
déplore le clivage entre les enfants de la banlieue et les enfants de Paris. « Les enfants sont censés être égaux. Mais, en banlieue, arrivés en CM2, environ 70% des enfants ne savent ni lire ni écrire, ou trop peu ».

L’instruction est le cheval de bataille de l’association. Pour prévenir la délinquance, seule l’école les rendra autonome. D’où leur combat pour réintégrer un enfant viré du collège, en suivant parfois des procédures juridiques.

De plus, un véritable réseau de solidarité s’est mis en place avec certains habitants de la Courtille qui rendent service aux familles, parrainent des enfants, les encadrent pour leurs devoirs ou les gardent lorsque leurs parents sont occupés.

Sonia a d’autres projets pleins la tête, tels que la création d’une école de rattrapage pour jeunes délinquants, des ateliers d’expression, de création et la diffusion d’un documentaire sur la banlieue, qu’elle connaît mieux que quiconque.

 

Des projets à soutenir


L’association est en quête de partenaires afin de soutenir leurs actions et de mettre en place de nombreux projets. Pour en savoir plus et soutenir l’association, contactez l'association par mail.

A lire, Enfants Bandits ? La violence des 3-13 ans dans les banlieues, de Sonia Imlou et Cyril Azouvi.


ALLER PLUS LOIN :


Vous aussi vous voulez agir, vous investir pour une cause noble ? Découvrez notre test quelle femme engagée êtes-vous ? 
Encore plus d'associations à soutenir sur Terrafemina.