Chômage : trois millions de demandeurs d'emploi en France

Chômage : trois millions de demandeurs d'emploi en France
Chômage : trois millions de demandeurs d'emploi en France
À l'issue d'une semaine chargée sur le front de l'emploi, le ministre du Travail, Michel Sapin, a annoncé dimanche que le seuil des 3 millions de demandeurs d'emploi sans activité était désormais franchi, sans espoir d'amélioration à court terme.
À lire aussi


« Les 3 millions c'est déjà fait », répondait dimanche le ministre du Travail, Michel Sapin, alors qu’il était interrogé sur le nombre de demandeurs d’emploi, qui, fin juillet, frôlait déjà les 3 millions en métropole (2,987 millions). « Les chiffres que vous commentez sont ceux du mois de juillet et sont aujourd'hui dépassés », a-t-il ajouté reconnaissant même qu’ils allaient encore augmenter à l’automne. C’est le quinzième mois de hausse consécutive avec 41 300 demandeurs de plus en juillet et un taux supérieur à 10%. Il y a donc 3, 232 millions de chômeurs en France métropolitaine et d'outre-mer et 4,733 millions si l’on y ajoute ceux avec une activité réduite. Le Premier ministre, a lui aussi admis dimanche que le chiffre de 3 millions était exact et ajouté que ce nombre était « très violent ».

Face à cette situation, le président de la République a consacré le premier Conseil des ministres de la rentrée à « la bataille pour l’emploi » et présenté l’une des mesures phares du gouvernement, les 150 000 « emplois d'avenir » pour les jeunes non qualifiés. Un projet qui devrait être suivi en 2013 par les « contrats de génération ». Le ministre du Travail a aussi rappelé que le gouvernement allait transmettre le 10 septembre aux partenaires sociaux un document pour lancer la difficile négociation sur la « sécurisation de l'emploi ».

Les partenaires sociaux ont quant à eux réagi ce week-end. Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly a appelé le gouvernement « à modifier sa politique économique ». Le leader de la CFDT, François Chérèque pour sa part a appelé le gouvernement et les partenaires sociaux à « accélérer les réformes ». « Nous devons lancer la négociation sur le marché du travail au plus vite, pour la conclure au plus tôt », a-t-il affirmé dans un entretien au Journal du Dimanche.

Source : sudouest.fr, leparisien.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Chômage : Jean-Marc Ayrault appelle à la « patience »
Chômage : la zone euro enregistre un taux record
Le chômage en hausse depuis 12 mois