Sécurité routière : se préparer pour les grands départs en vacances

Sécurité routière : se préparer pour les grands départs en vacances
Sécurité routière : se préparer pour les grands départs en vacances
Ce week-end, le réseau routier de France devra faire face à une densification du trafic due au premier chassé-croisé de l’été. Que vous fassiez partie des juillettistes pour qui les congés s’achèvent ou des quelques centaines de milliers d’aoûtiens qui prendront à leur tour la route des vacances, cette piqûre de rappel sur la sécurité routière ne pourra que vous rendre service.
A lire aussi
Grandes vacances : comment faire réviser un enfant avec le sourire
News essentielles
Grandes vacances : comment faire réviser un enfant avec...


Une bonne nuit de sommeil avant le départ

Entre les premiers aoûtiens pour lesquels le temps des vacances est enfin venu et les juillettistes dont les congés s’achèvent, les Français seront très nombreux sur les routes ce week-end. Un chassé-croisé qui, comme chaque année, à la même période, créera une circulation dense, parfois embouteillée, et à laquelle les automobilistes doivent être bien préparés. Une vigilance de chaque instant est en effet nécessaire pendant ces itinéraires qui durent souvent plusieurs heures. Paradoxalement, la plupart des conducteurs ont tendance à réduire leur temps de sommeil habituel avant de prendre la route, pour pouvoir partir plus tôt ou prendre le temps de charger leur véhicule. Or il est conseillé de faire le contraire. Votre course vers le soleil nécessite que vous soyez en forme. Offrez-vous donc une bonne nuit de sommeil, de 7 à 8 heures environ, précédée d'un dîner léger. D’une manière générale, évitez de prendre la route aux heures les plus chaudes et pendant les pics de circulation prévus par Bison Futé.

Une pause toutes les deux heures

Une fois derrière le volant, ne cherchez pas à lutter contre le sommeil même si vous êtes sur le point d’arriver à destination. Au moindre signe de fatigue ou baisse de vigilance (picotement des yeux, mal de tête, paupières lourdes, nuque raide, douleur dans le dos, difficulté à maintenir la trajectoire, etc.), aérez l’habitacle, réveillez vos passagers et arrêtez-vous dès que possible. D’une manière générale, pensez à faire une pause ou à changer de conducteur, toutes les deux heures au minimum. En effet, la fatigue et la somnolence provoquent un accident mortel sur trois et représentent désormais la première cause de mortalité sur les autoroutes françaises, selon la dernière étude annuelle de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes. À noter que les heures les plus à risque se situent entre 5 heures et 8 heures du matin, et 14 heures et 16 heures ; une « période critique de fatigue des conducteurs » pendant laquelle ont lieu près de la moitié (42 %) des accidents mortels dus à la somnolence.  

Une conduite apaisée et responsable

Autre facteur d’accident sur les routes des vacances : le non–respect du Code de la route. Pour éviter de gâcher vos congés avant même d’avoir mis les pieds dans l’eau, adoptez une conduite apaisée en anticipant vos manœuvres et celles des autres automobilistes, en respectant les limitations de vitesse de jour comme de nuit (60% des accidents liés à une trop grande vitesse surviennent la nuit) mais aussi en respectant les distances de sécurité. De plus, une attention de chaque instant étant essentielle sur la route, éteignez votre téléphone portable si vous êtes seul ou chargez votre passager de répondre à vos appels et SMS, le cas échéant. De même, afin de rester concentré sur la circulation, laissez-le préparer le moyen de paiement à l’approche des péages et gérer les demandes des enfants installés à l’arrière.  

La ceinture de sécurité : essentielle avant de prendre la route

Justement, s’agissant des passagers, inutile de rappeler qu’eux comme le conducteur doivent attacher leur ceinture de sécurité avant que le moindre kilomètre n’ait été parcouru. Les enfants en bas âges doivent, quant à eux, être installées dans des dispositifs de retenue adaptés.  Cette règle s'applique à tous les passagers, à l'avant et à l'arrière, sur route comme en agglomération et même sur de petits trajets car le taux de mortalité parmi les accidentés de la route est cinq à six fois plus élevé en cas de non port de la ceinture de sécurité.

Un check-up complet du véhicule

Dernier détail et pas des moindres, la préparation du véhicule. Est-il armé pour parcourir une longue distance ? Pour vous en assurer, pensez à réviser votre voiture avant de prendre la route en apportant un soin tout particulier à la pression et à l’état d’usure de vos pneus. Contrôlez également vos amortisseurs car ils influent directement sur la tenue de route, surtout lorsque votre véhicule est très chargé, et vérifiez les niveaux du liquide de refroidissement, de freinage, de l’huile moteur et du lave-glace. Ce rapide check-up du véhicule, ajouté à nos précédents conseils, devrait vous assurer un trajet serein pour profiter, enfin, d’un repos bien mérité.

VOIR AUSSI

Les tenues à éviter au volant
Conseils pour occuper vos enfants en voiture
Comment réduire sa facture de carburant?

Tout savoir sur l'entretien de votre voiture électrique