Mariage pour tous : 4 bonnes raisons de dire oui!

Mariage pour tous : 4 bonnes raisons de dire oui!
Mariage pour tous : 4 bonnes raisons de dire oui!
Dans cette photo : François Hollande
Après le pavé, l'hémicycle. C'est ce mardi 29 janvier que s'ouvre le débat sur le mariage pour tous à l'Assemblée nationale. Symbolique pour le président François Hollande et historique pour la France divisée, le projet de loi porté par le gouvernement part gagnant sur bien des fronts. La preuve par quatre.
A lire aussi


Le projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels a toutes les chances de passer l'épreuve du vote des parlementaires. Le texte est en effet soutenu largement par la majorité, qui devra néanmoins prendre son mal en patience pour aller au bout des 570 amendements déposés par l'opposition. Un travail laborieux mais incontournable. Quatre bonnes raisons de n'en pas douter.

Parce que le mariage n
'est plus une institution sacrée et inviolable depuis la légalisation du divorce en 1945. Instauré pour suivre l'évolution naturelle des mentalités, des couples vieillissants et de la société en général, le droit à ne plus faire couple dans la société fut la première étape d'un processus de démocratisation du mariage, qui trouve un prolongement naturel dans l'ouverture à tous du droit à faire couple…

Parce que l
'homophobie a redoublé de vigueur à la faveur du débat sur le mariage gay. D'après SOS Homophobie, les appels de détresse auraient été quatre fois plus nombreux en janvier 2013 qu'en janvier 2012 et les agressions homophobes seraient en hausse. L'association le Refuge, qui soutient les adolescents homosexuels, serait submergée d'appels depuis novembre dernier. Des jeunes n'ayant pas encore révélé leur homosexualité se sentent particulièrement touchés par la violence des propos de leurs proches. Quoi de mieux qu'une vague de joyeux banquets nuptiaux pour clore le chapitre et réconcilier le village ?

Parce que les hétéros ont piqué le Pacs aux homos. C
'était en 1999 : le Pacte civil de solidarité était adopté dans la douleur... L'opposition avait d'ailleurs déposé deux fois plus d'amendements au projet de loi (1200), pour empêcher la ratification de cette union civile ouverte aux couples de même sexe. Ceux-ci n'ont pas boudé leur victoire, loin de là. Cette année-là, plus de 6000 couples se disaient oui devant le notaire, le greffier du tribunal d'instance ou, plus rarement, devant le maire. Depuis le nombre de pacsés a explosé (plus de 200 000 couples en 2010). Mais, surprise, en 2010, on apprend que les couples homosexuels ne représentent que 4,5% des signataires de Pacs. Pacs/mariage pour tous, même combat ?

Parce que le féminisme en a besoin. Plus les images véhiculées de la femme et de la féminité seront multiples, plus les femmes gagneront en confiance pour se sentir libres de leurs choix. On ne peut que souhaiter que d'autres clichés nous explosent au visage comme ce « baiser de Marseille » devenu culte. Deux femmes s'embrassent devant une foule médusée réunie pour s'opposer au mariage gay. On apprendra plus tard que les adolescentes n'étaient pas lesbiennes, juste solidaires de leurs copines homos.

Plus d'actu sur : Mariage gay

Taubira traitée de "guenon" : la Manif pour tous va remanier sa charte d'action
Adoption pleinière : la première famille avec deux mamans est née
La Manif pour tous en guerre contre la théorie du genre