Education : Luc Chatel s’attaque à l’innumérisme

Education : Luc Chatel s’attaque à l’innumérisme
Education : Luc Chatel s’attaque à l’innumérisme
Le ministre de l’Education nationale Luc Chatel veut s’attaquer à « l’innumérisme », c’est-à-dire le mauvais niveau des élèves français en calcul mental. C’est l’un des points du « Plan Sciences » qui sera présenté aujourd’hui.
A lire aussi

Si vous avez du mal à recompter quand le boulanger vous rend la monnaie, vous êtes peut-être atteint d’« innumérisme », néologisme créé par Luc Chatel pour désigner les faiblesses des élèves de primaire pour réaliser les calculs de la vie courante. De nouveau épinglée par le dernier classement PISA de l’OCDE, la France aurait perdu ses dons scientifiques – elle se classe 27ème sur 65- et sa culture mathématique -22ème place. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche ce week-end, le ministre évoque le renforcement du calcul élémentaire au quotidien, préconisant « 15 à 20 minutes » par jour. Pour les sciences, il propose qu’un enseignant assure la chimie, les sciences naturelles les sciences physiques et la technologie, afin que les « élèves comprennent la fluidité de la démarche scientifique ». Des inspecteurs spécialisés en mathématiques et en sciences devraient être missionnés dans chaque département pour favoriser l’application de ces mesures. Enfin, la petite trouvaille qui devrait réjouir les élèves : l’introduction du jeu d’échecs dans les écoles, utile selon le ministre pour « développer le raisonnement logique ».

VOIR AUSSI

Education : l’anglais dès 3 ans, initié par Luc Chatel
Ecole numérique : Luc Chatel veut passer un cap d’ici 2013
Système scolaire français : peut mieux faire
Observatoire Orange-TF : L’école est-elle has been ?