Ces surnoms qui empoisonnent notre vie sociale

Ces surnoms qui empoisonnent notre vie sociale
Ces surnoms qui empoisonnent notre vie sociale
Dans cette photo : Kate Moss
Minou, bébé, la grosse, Steph, les surnoms font partie intégrante de votre vie sociale que vous le vouliez ou non. Alors que vos parents se sont creusés la tête (voire engueulés) pendant de longs mois pour vous attribuer une identité, vos amis, vos collègues, votre famille, ont décidé que votre prénom était trop ennuyeux à prononcer. Tour d’horizon des surnoms qui nous insupportent.
A lire aussi
Miss France, un "sacré tremplin dans la vie" ? Pourquoi Sylvie Tellier confond tout
News essentielles
Miss France, un "sacré tremplin dans la vie" ? Pourquoi...


Minouche, sucre d’orge... et autres niaiseries

Vous rigoliez sévèrement quand vous entendiez votre meilleure amie parler de son « petit chat », car non il ne s’agissait pas de son animal mal de compagnie mais de son mari. Depuis, votre cher et tendre vous appelle « chérie-chouquette », tous les jours, et ça a le don de vous agacer. Bienvenue dans la grande famille des gens qui s’aiment et le montrent en s’attribuant le surnom le plus niais de la Terre. Rassurez-vous, nous sommes nombreuses dans ce cas-là.

Delph, Marjo, Bland'... et autres abréviations

Avant de choisir un prénom, les parents devraient aussi réfléchir à la partie inutile. Car vraisemblablement il semble très courant de raccourcir les prénoms de son entourage. Heureusement, certains parents sont malins, ils attribuent des prénoms courts à leurs enfants. Ces derniers auront au moins la chance de l’entendre en entier. Cela dit, ils ne sont pas à l’abri d’une autre forme de surnom…

Grosse biquette, grande duduche, le bigleux...

Depuis l’âge de cinq ans vos grosses joues amusent beaucoup votre entourage. Sympathique, il a même décidé de vous baptiser « hamster ». Une croix qu’à 33 ans vous portez encore dans les dîners familiaux, peinant à faire oublier l'un de vos plus gros complexes. Que vous soyez grande, petite, grosse, maigre, rousse ou encore myope, aucune caractéristique physique n’échappe aux accros des surnoms.

Choux, Hiboux, Cailloux, Genoux

« Bah alors Michou, on n’a pas encore terminé sa propal ? » Si jamais vous vous sentiez vielle avant l’âge, il suffit de trouver une de ses personnes qui ajoutent un « -ou » à la fin de chaque prénom. Plus infantilisant, vous mourez. On n’a pas tous les jours la chance d’avoir dix ans…

Rassurez-vous, toutes les grandes stars ont un surnom, de Victoria Beckham alias Posh en passant par Kate Moss surnommée la brindille. Et le meilleur moyen de riposter à un surnom peu flatteur, c’est encore d’en attribuer un à votre interlocuteur. Au mieux il aura reçu le message, au pire ça défoule.