Nos jours heureux : cinq bonnes raisons de voir ce film

Nos jours heureux : cinq bonnes raisons de voir ce film
Nos jours heureux : cinq bonnes raisons de voir ce film
Dans cette photo : Omar Sy
« Nos jours heureux » est le film culte d’une génération, celle qui est partie en colonie de vacances dans sa jeunesse ou qui a eu la chance d'y travailler. Savoureux, drôle, touchant, il est aussi l’un des premiers films d'Olivier Nakache et Eric Tolédano, les réalisateurs d’Intouchables. Tour d’horizon des bonnes raisons de ne pas louper ce film à la télévision.
A lire aussi

Vous ne saviez pas qui étaient Olivier Nakache et Eric Tolédano avant de voir Intouchables ? C’est que vous êtes passé à côté de Nos jours heureux en 2006. Le film avait attiré à l’époque plus d’un million de spectateurs en salle. Dans les têtes d’affiche de cette comédie, nous retrouvons bien sûr Omar Sy, mais aussi Jean-Paul Rouve, Marilou Berry et Joséphine de Meaux. Le film sera diffusé ce jeudi 18 juillet sur M6.

Le synopsis :

À l’été 1992, Vincent Rousseau dirige pour la première fois une colonie de vacances et se retrouve vite confronté aux difficultés que soulève son poste : des enfants indisciplinés, des animateurs pas toujours très professionnels, les activités à organiser, la visite de Jeunesse et Sport et bien d'autres problèmes, qui feront que la colonie ne se déroulera pas comme prévu.

Pourquoi ne pas louper ce film ?

1. Pour les répliques cultes. Ce film est truffé de bons mots et de vannes en tout genre que vous pourrez toujours partager avec « ceux qui savent ». « Je suis d’accord avec la grosse » étant la plus connue.


2. Parce que le film est bourré de clichés qu’on ne peut démentir quand on a déjà été moniteur ou colon. On revit avec plaisir ces jours heureux et on se délecte des caricatures des enfants que l’on reconnait volontiers.


3. En tant que parents, vous vous reconnaitrez surement dans les angoisses de ceux du film. Et si vous ignoriez ce que les enfants font en votre absence, vous en aurez un bon aperçu…


4. Parce que les acteurs sont géniaux et interprètent à merveille les moniteurs insouciants, maladroits voire laxistes. Mention spéciale à la névrosée Joséphine de Meaux !


5. Parce qu’on rit tout simplement. Du début à la fin. Et c’est une raison suffisante pour ne pas louper ça non ?