Ikea rappelle des lits pour enfants pour prévenir un risque de lacération

Ikea rappelle des lits pour enfants pour prévenir un risque de lacération
Ikea rappelle des lits pour enfants pour prévenir un risque de lacération
Vous venez d'acheter, chez Ikea, un lit pour enfant de la gamme « Kritter » ou « Singlar » ? Peut-être devrez-vous le rapporter en magasin. En effet, le géant suédois a fait part, le 15 août dernier, d'un risque de coupure lié à ces produits en raison de la rupture d'une tige métallique observée sur certains modèles.
A lire aussi


Ikea, le numéro un mondial de l’ameublement, a lancé un appel à ses consommateurs le 15 août dernier.  En cause, des lits pour enfants dont une tige serait, sur certains modèles, susceptible de céder, exposant ainsi des bords coupants.  « Bien qu'aucun cas de blessure n'ait été signalé, Ikea a reçu sept rapports indiquant la rupture de la tige de métal reliant la barrière de sécurité à la structure du lit », peut-on lire sur le site Internet du géant suédois, qui ajoute : « Une tige cassée présente des bords coupants et, de ce fait, un risque de lacération ». Pour éviter que leur enfant s'entaille la peau, les consommateurs ont deux choix : rapporter le lit en magasin ou aller y chercher un kit de réparation gratuit.

Cette alerte concerne les lits des gammes « Kritter » et « Sniglar » vendus dans plus d’une quinzaine de pays parmi lesquels la Belgique, la Chine, l'Irlande, Israël, le Luxembourg, la Malaisie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Suède, la Suisse, la Thaïlande et la Turquie. Selon Anna Pilkrona Godden, porte-parole de la filiale suédoise de l’entreprise, 10 000 lits auraient été vendus dans le pays. De son côté,  l'agence américaine de protection des consommateurs estime à 22 000 le nombre d’unités concernées aux États-Unis et à 18 000 au Canada. À noter que, pour l’heure, ce rappel  ne concerne pas la France.


VOIR AUSSI

Quel tapis pour une chambre d'enfant ?
Décorer la chambre de son bébé
Ateliers Nesting : faut-il désintoxiquer la chambre de bébé ?