4 bonnes raisons de choisir la tétine pour bébé

4 bonnes raisons de choisir la tétine pour bébé
4 bonnes raisons de choisir la tétine pour bébé
La tétine, on la boycotte ou on l’adore. Dans tous les cas, elle fait débat. Agrippine, notre maman contributrice, nous explique pourquoi elle a choisi de donner la tétine à Bébé.
A lire aussi

Tu peux le dire, au début tu n'étais pas spécialement pour la tétine.
Tu étais même contre. Absolument contre.
Tu ne comprends pas l'attrait pour cet objet. Tous ces bambins qui ne se déplacent plus la bouche libre. Nullipare, tu le sais : chez toi, point de tétine il y aura.
Oh, comme tu te fourvoies.(Tu croiras aussi que tu élèveras ton enfant dans un cocon d'amour zen, sans cris, sans crise, et que le dialogue sera réponse à tout et que tout ne sera qu'amour et petits coeurs roses...hmm hmm...et la marmotte...)

L'arrivée de Bébé, telle une bourrasque dans un château de cartes, fera dégringoler toutes tes certitudes.
Et là, c'est le drame.
Remises en questions à gogo. Tu révises tes principes. Principes ? Quels principes ?
Au diable les " bien pensants ". Au diable les avis des autres. Au diable les bons conseils. Après tout, la seule personne qui sait ce qui est bon pour ton Bébé, c'est toi, non ? Allez on se bouge, on assume et on prend confiance en nos décisions.
Tu veux des bonnes raisons d'adopter la tétine ? Les voilà.

1. Toujours téter il voudra

Tu n'y peux rien. Il en a besoin !
Tous les bébés n'ont pas le même besoin de succion, certains trouveront grâce sur ton sein. D'autres avec leur pouce ou même avec Doudou. Et pour les autres ?
Ceux qui n'ont pas le sein? Ceux qui ne trouvent pas leur pouce ? Ceux qui préfèrent un doudou sec à un doudou humide qui pue la mort.
Eh bien pour ceux-là, il y a la tétine, cette merveilleuse invention !

2. Son indépendance, elle lui donnera

Bien sûr, tu auras ce petit grand pincement au coeur, quand tu verras qu'il est tellement facile de te remplacer. Toi qui voulais être celle vers qui se tourne ta précieuse progéniture à chaque chagrin.
C'est que tu commencerais presque à jalouser ce petit bout de plastique.
Cette tétine est devenue son alliée, dans la joie et dans les pleurs. Le matin au réveil comme le soir au coucher. Dans la douleur et dans la maladie.
Un réconfort.
Doudou et tétine, le duo gagnant. Un bobo, un chagrin, un coup fatigue, il préférera se ruer tout seul sur sa tétine que sur toi.
Eh oui, ça c'est un coup dur. Mais tu sauras le surmonter ses premiers pas vers l'indépendance. Mais t'inquiète, il aura bien d'autres raisons d'avoir besoin de toi. (ouf !)

3. TON indépendance, elle te fournira

Et puis, tu dois te rendre à l'évidence.
Lorsque Bébounet utilise ton sein pour s'endormir, pour se calmer, pour s'occuper, pour t'accaparer, tu dois bien admettre qu'au début tu trouves ça chou. Tu adores même. Et puis, un jour, toi et ton sein vous commencez à avoir besoin d'indépendance. Et là, des deux chemins qui s'offrent à toi tu choisis la facilité, faible femme que tu es !
Et la tétine devient ce petit objet salvateur. Fini de te promener avec bébé au bout du sein (si allaiter tu avais choisi), fini de jouer le rôle de tétine ! Oui, toi aussi, tu vas pouvoir faire des choses comme aller aux toilettes sans que Bébé ne pleure ! IN-CROY-YABLE !

4. Tes nerfs, elle calmera

Eh oui parce qu'en plus de calmer Bébé, tu verras rapidement que la tétine te profiteras à toi aussi. Quand les pleurs incompris de Bébounet résonneront dans toute ta maisonnée, que rien n'y fera, que tu feras les cent pas, et que tu seras au bord du craquage de nerf, comme tu seras heureuse d'avoir un jour anticipé cette situation et d'avoir planqué une tétine dans le sac à langer " juste au cas où ".

Maman calmée, Bébé apaisé.

Et puis, finalement, peut être, qu'il n'aura pas besoin de tétine. Peut-être que tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes. Peut-être que tout coulera doucement. Pas de crises, pas de pleurs qui ne trouvent solution.
Qui sait...
Il n'y a que toi qui sait. Nous, les parents on sait et on fera ce qu'il faut.
Comme toujours.
Parce que le plus important, on sera là pour eux. Toujours.

Retrouvez Agrippine sur son blog.


Et vous, donnez-vous la tétine à votre bébé ?