"Génération Rex" : elles préfèrent avoir un petit chien plutôt qu’un bébé

"Génération Rex" : elles préfèrent avoir un petit chien plutôt qu’un bébé
"Génération Rex" : elles préfèrent avoir un petit chien plutôt qu’un bébé
Dans cette photo : Kate Middleton
Aux Etats-Unis, une nouvelle génération de femmes semble avoir opté pour le petit chien afin d’assouvir son instinct maternel. Le New York Post, auteur d’un article sur ce phénomène, les a appelées la « génération Rex ». Qui sont-elles et que trouvent-elles à ces it-dogs qu’elles trimballent partout ?
A lire aussi
Les Français préfèrent prendre des photos de leur chien que de leur conjoint
photo
Les Français préfèrent prendre des photos de leur chien...

Elles approchent de la trentaine, âge auquel beaucoup de femmes pensent à faire leur premier enfant et pourtant, elles ont préféré le toutou aux doudous. Cette « génération Rex », ainsi que l’a surnommée le New York Post semble être un véritable phénomène de société. A l’instar d’une Paris Hilton sans arrêt cramponnée à ses petits chiens pas plus gros que le dernier it-bag, ces jeunes femmes boudent leur entrée en maternité en troquant leur instinct maternel pour un amour canin.

"Un chien, c'est moins de boulot et j'ai plus de temps pour sortir"

Preuve de cette tendance montante, le nombre de bébés nés chez les Américaines entre 15 et 29 ans aurait baissé de 9% en même temps que celui de petits chiens (moins de 11 kilos) présents sur le territoire  passait de 34 millions en 2008 à 41 millions en 2012. Interrogées par le quotidien, des adeptes du bébé-toutou disent tout le bien qu’elles pensent de cette solution adaptée à leur condition : « Je préfère avoir un chien qu’un enfant. C’est moins de boulot et j’ai plus de temps pour sortir. Et puis, je n’ai pas à prendre de baby-sitter » (sic).

>> Avoir un chien est bon pour la santé de toute la famille <<

Selon un sociologue interrogé, le phénomène n'est pas seulement lié au fait que les trentenaires ont moins d’enfants. Elles se marient surtout plus tard et sont nombreuses à être célibataires aux abords de la trentaine, tranche d’âge qui acquiert le plus de petits chiens sacs à main.

"Avoir un chien, c'est moins définitif que d'avoir un bébé"

Des new-yorkais amoureux des chiens interviewés par le New York Post ont, eux, assuré que la tendance à la célibataire à it-dog était installée depuis longtemps déjà dans la Grosse Pomme.

>> Kate Middleton délaisse son chien pour son bébé ? <<

Old ou pas, la tendance semble s’installer à mesure que les couples se défont plus rapidement chaque jour. Quant à savoir si un cabot, c’est mieux qu’un marmot, les converties sont intarissable, à l’instar de Mary Smith, 25 ans, qui déclare à propos de son bulldog de 6 mois : « Les chiens c’est bien mieux ! Regardez le mien. Excepté qu’il ronfle beaucoup. Il a même son propre compte Instagram.  Et puis un chien, c'est plus facile à transporter qu’un enfant. C’est moins définitif que d’avoir un bébé. »

La toutouphilie de la « génération Rex » serait-elle finalement l’expression canine de sa peur de l’engagement ?