"Mes voisins baisent !", un Tumblr pour se venger d'un voisinage trop bruyant

"Mes voisins baisent !", un Tumblr pour se venger d'un voisinage trop bruyant
"Mes voisins baisent !", un Tumblr pour se venger d'un voisinage trop bruyant
Depuis lundi 4 novembre, un Tumblr fait sensation sur la toile. Le concept est dans le titre : « Mes voisins baisent ! ». En partageant les sons de leurs ébats, le blog propose, de manière décalée, de se venger de celles et ceux qui se laissent aller à des étreintes un peu trop bruyantes. Depuis deux jours, l'initiative rencontre un gros succès.
A lire aussi


Ceux qui vivent en appartement vous le diront tous : parmi les petites gênes causées par le voisinage, on trouve souvent ceux qui reçoivent constamment leurs amis, ceux qui passent l'aspirateur en pleine nuit, et... ceux qui font profiter tout l'immeuble de leurs ébats sexuels. Le Tumblr « Mes voisins baisent ! » a tenu à rendre hommage à cette dernière catégorie. D'entrée, le blog annonce la couleur. « Marre de la voisine qui hurle tous les soirs ? c'est à vous maintenant d'envoyer des décibels ! Envoyez-nous le son enregistré, on le diffuse ».

Du bruit de la voisine ayant laissé sa fenêtre ouverte à celui du couple de colocataires australiens, le panorama de l'amour mitoyen est varié. Le concept, diaboliquement efficace, a déjà séduit de nombreux internautes : en à peine deux jours, 43 enregistrements ont déjà été publiés, et autant de commentaires descriptifs qui dévoilent la vie des chers voisins sans complexe. « Vers 20h, ou vers 23h, parfois même à 3h, mes voisins baisent, et elle a toujours le même rythme! », s'amuse Julie. « Voici ma voisine qui s'amuse, ça s'entendait jusqu'au 3eme étage portes fermées », dénonce Nicolas.

Une première vidéo vue plus de 20 000 fois

À l'origine de ce Tumblr, un certain Yann, qui raconte avoir vécu l'enfer à cause de sa voisine. Dans la description de son blog, l'internaute explique : « Je vivais à Paris dans le 5e dans un petit studio, ma voisine faisait un bordel symphonique tous les soirs ou presque, j’ai failli rater un exam à cause de ça », explique-t-il. « Un jour je l’ai enregistré, poursuit-il, et pour me venger, j’ai mis la vidéo sur YouTube et j’ai affiché dans la cour de l’appart’: "A ma chère voisine, si vous ne réalisez pas tout le bruit que vous faites chaque nuit, réécoutez-vous, vous comprendrez mieux", avec le lien YouTube… Je pensais que j’allais avoir juste son commentaire mais la vidéo a été vue 20.000 fois (avant d’être supprimée). J’ai eu beaucoup de commentaires de gens qui me disaient avoir vécu la même chose, alors l’idée m’est venu de regrouper tous ces enregistrements. Tout le monde a des voisins et il y a des vidéos vraiment drôles à partager ».

L'initiative rappelle celle du Tumblr « Chers voisins » qui se donne pour mission, depuis plusieurs mois, de faire l'inventaire des petits mots d'ascenseur, de gardiens ou de syndics placardés dans les immeubles. Les petits tracas de la vie urbaine ont encore de beaux jours devant eux.

Tumblr "Mes voisins baisent"

VOIR AUSSI

Top 15 des mots doux et querelles de voisinage
Fête des voisins : ceux qu'on aimerait avoir et ceux qu'on déteste
Les "343 salauds" épinglés sur le Tumblr "343 connards"