Ces deux femmes veulent faire jouir toutes les femmes

Ces deux femmes veulent faire jouir toutes les femmes
Ces deux femmes veulent faire jouir toutes les femmes
Deux New-yorkaises, déterminées à réduire les inégalités hommes-femmes en matière d’orgasme, ont conçu un sex-toy très spécial baptisé « Eva ». Grâce à une campagne de crowdfunding, elles ont recueilli plus de 200 000 dollars pour financer ce gadget présenté comme révolutionnaire. Explications.
A lire aussi
Les femmes appelées à faire grève le 8 mars en Belgique
News essentielles
Les femmes appelées à faire grève le 8 mars en Belgique


Le « pleasure gap », vous connaissez ? Vous ne savez peut-être pas ce que veut dire cette expression, mais vous avez sûrement déjà pu en faire l’expérience. Ce que Janet Lieberman et Alexandra Fine, les fondatrices de Dame Products, une entreprise spécialisée dans les sex-toys, appellent ainsi, définisse ainsi : c’est tout simplement le fait que les hommes et les femmes ne seraient pas à égalité en termes de plaisir sexuel.

>> Orgasme : Top 6 des meilleures positions pour l'atteindre <<

Les hommes auraient deux fois plus d'orgasmes que les femmes

Des études montreraient en effet que les hommes ont deux fois plus d’orgasmes que leurs partenaires féminines. Et les femmes sont quatre fois plus susceptibles de décrire leur dernière expérience sexuelle comme « dénuée de plaisir ». En cause, bien souvent, l’absence de stimulation clitoridienne. Or, environ 70% des femmes en ont besoin pour atteindre l’orgasme. D’où le succès de certains sex-toys conçus justement pour stimuler cet organe sexuel féminin longtemps resté dans l’ombre.

Mais pour Janet Lieberman et Alexandra Fine, les sex-toys classiques présentent un gros défaut : non seulement ils sont source de distraction pendant l’acte sexuel, mais, en raison de leur volume, ils ont tendance à s’immiscer entre l’homme et la femme, rompant leur intimité.

Eva

200 000 dollars récoltés grâce au financement participatif

C’est en partant de ce postulat que cette ingénieure et cette thérapeute fraîchement diplomées ont eu l’idée d’Eva. Ce sex-toy en forme d’insecte étrange a pour particularité de s’utiliser sans les mains. Il suffit en effet de le placer sur les lèvres de manière à ce que le vibreur soit fixé sur le clitoris. Les femmes qui ont testé Eva reconnaissent dans une vidéo que ce gadget ingénieux leur a permis de ressentir du plaisir tout en restant concentrée sur leur partenaire.

Dame Products a lancé une campagne sur le site Indiegogo pour financer leur invention. Le but d'Alexandra Fine et Janet Lieberman était de récolter 50 000 dollars, mais Eva a déjà reçu plus de 200 000 dollars de contributions. Devant ce succès, les deux jeunes femmes ont promis de reverser un dollar pour chaque sex-toy vendu à une association qui lutte contre l’excision en Afrique de l’ouest.