Cette sage-femme quitte tout pour aller mettre un bébé au monde

Une sage femme abandonne son coiffeur pour aller mettre au monde un bébé
Une sage femme abandonne son coiffeur pour aller mettre au monde un bébé
C'est ce qui s'appelle être efficace. Alors qu'elle était en plein milieu d'un rendez-vous chez son coiffeur, une sage-femme a tout laissé en plan pour aller mettre au monde un bébé. Résultats ? Un nouveau né en bonne santé et une photographie drôlissime.
A lire aussi
À 89 ans, cette super mamie s'est lancée dans un tour du monde en solo
News essentielles
À 89 ans, cette super mamie s'est lancée dans un tour du...

L'héroïne du jour est Américaine et elle est sage-femme. Carrie Hall était confortablement installée dans le fauteuil de son salon de coiffure favori lorsqu'elle a été rattrapée par son travail. Comme le rapporte Stylist, l'une de ses patientes a été admise à la maternité avec un peu d'avance, obligeant la sage-femme à quitter précipitamment le salon de coiffure. Et qui dit précipitamment, dit "coupe de cheveux loin d'être terminée". Les racines pas encore rincées, du papier aluminium et des barrettes sur la tête, Carrie Hall s'est rendue auprès de la future maman.

Et qu'on se le dise, ce n'est pas un peu de coloration qui a empêché la sage-femme de faire correctement son travail. Sur Facebook, elle a ainsi partagé une photo de ce moment lunaire mais très drôle, commentant simplement : "Il faut une première fois à tout ! J'étais chez le coiffeur quand la nature a appelé !"

Le bébé et les cheveux se portent bien

"Liké" des milliers de fois, partagé en masse et ultra commenté, le post de Carrie Hall a donc fait beaucoup réagir. Et si certaines personnes ont juste trouvé cette histoire drôle et mignonne, d'autres se sont inquiétés de l'état des cheveux de la sage-femme. Qu'ils se rassurent, personne n'est devenu chauve dans la bataille ! Interrogée par le site Café Mom, Carrie Hall a expliqué : "20 minutes plus tard, j'étais de retour dans ma voiture. Je suis retournée directement chez le coiffeur et j'ai terminé ma couleur". Et de conclure : "Il va sans dire, la maman et le bébé se portent bien". Une véritable héroïne on vous dit ! (Et bien coiffée en plus).