Atteinte d'endométriose, la chanteuse Lorie se confie sur sa maladie

Lorie Pester à Monte Carlo, juin 2016.
Lorie Pester à Monte Carlo, juin 2016.
La chanteuse Lorie, 36 ans, souffre d'endométriose. Elle s'est confiée sur sa maladie lors d'un entretien accordé jeudi 20 septembre à Konbini News.
A lire aussi
L'interview working mum de Laurie Peret, chanteuse et humoriste
News essentielles
L'interview working mum de Laurie Peret, chanteuse et...

"Comme plein d'autres femmes d'aujourd'hui, je suis atteinte d'endométriose". Ainsi démarre l'entretien face caméra que l'artiste Lorie Pester (alias Lorie) a donné jeudi 20 septembre à Konbini News. L'endométriose est une maladie gynécologique qui touche environ 180 millions de femmes dans le monde et 3 millions de femmes en France, soit 1 sur 10 en âge de procréer.

Découverte en 1860, cette pathologie reste encore trop méconnue : on en parle de plus en plus, mais sa médiatisation reste relativement récente. Cette maladie chronique de l'endomètre (tissu qui revêt l'utérus) s'apparente à un véritable calvaire au quotidien. Responsable de crampes au niveau du bas-ventre pendant les règles, de douleurs vaginales et de troubles digestifs, elle est aussi lapremière cause d'infertilité chez la femme.

Dans son interview, Lorie explique qu'elle est atteinte depuis l'adolescence : "Au départ, ma gynéco qui me suivait me disait que c'était normal. Et en fait, ce n'était pas normal."

L'endométriose de Lorie a été détectée sur le tard, lorsqu'elle a dû être opérée d'urgence après une grossesse extra-utérine. "Quand je suis revenue dans ma chambre, on m'a dit tout simplement : 'voilà, tu as une endométriose."

"Je n'ai pas envie de ne pas être maman"

C'est à ce moment-là qu'on conseille à Lorie de congeler ses ovocytes. Pour de plus en plus de femmes, congeler ses ovocytes représente une assurance pour l'avenir. En effet, en faisant vitrifier ses ovules lorsqu'elle est pleinement fertile, la femme va pouvoir retarder le moment où elle tombera enceinte en conservant les mêmes chances de grossesse que lors de leur congélation.

Ce procédé n'est toujours pas autorisé en France, sauf dans certains cas de figure précis, comme c'est le cas pour les femmes atteintes d'endométriose. "Il s'avère que je suis atteinte d'endométriose mais par rapport à une certaine loi, je ne suis pas "assez atteinte", déplore Lorie. "Ce qui fait que j'ai dû aller les congeler en Espagne", raconte la chanteuse.

À l'époque, Lorie avait 27 ans. "Mes parents m'ont eue à 27 ans, je trouvais que c'était un âge idéal. Et la vie a fait que je n'avais pas trouvé la bonne personne (...) La vie passe tellement vite. Aujourd'hui, je n'ai pas envie de pas être maman", confie l'artiste, qui conclut l'entretien en adressant un conseil aux jeunes femmes : "Attention. Pour être maman, on n'a pas toute la vie devant soi."

À voir
Aussi