Et si on prenait rendez-vous pour faire l'amour ?

Programmer ses rapports sexuels en couple
2 photos
Lancer le diaporama
Prendre rendez-vous avec son partenaire pour une partie de jambes en l'air, cela ne semble pas très excitant, comme ça, sur papier. Et pourtant, cette technique de planification permettrait à de nombreux couples de conserver une vie sexuelle régulière et satisfaisante. Alors, on tente le coup ?
A lire aussi
20 expressions pour faire croire que vous parlez anglais en rendez-vous pro
Mag
20 expressions pour faire croire que vous parlez anglais...

Les retrouvailles coquines sous la couette avec notre partenaire ne sont pas toujours aussi fréquentes et délectables qu'on le souhaiterait. Les journées sont souvent bien chargées et pour peu que l'on ait des enfants, les week-ends et les soirées aussi. Du coup, même si l'on rêverait du contraire, on a vite fait d'espacer nos rapports ou d'y couper court plus tôt que prévu. Or, comme l'explique Kristen Mark, chercheuse spécialiste des rapports sexuels à CNN, "les études montrent que les couples qui communiquent bien entre eux sont plus en mesure de trouver une routine sexuelle de sorte que leur bonheur et leur satisfaction ne soient pas sérieusement touchés".

En outre, dans une relation à long terme, la qualité semble primer sur la quantité. Ainsi, d'après plusieurs recherches menées par l'University of Toronto Mississauga, un rapport sexuel hebdomadaire suffirait à apporter la connexion et la satisfaction nécessaire entre les partenaires. Et faire l'amour tous les jours n'apporterait pas plus de bonheur aux couples. Il ne reste plus qu'à intégrer ce petit rendez-vous chaque semaine à notre emploi du temps. Justement, à ce propos, et si finalement la solution pour conserver une vie sexuelle régulière et palpitante résidait dans la planification de nos rapports sexuels ?

Des rendez-vous coquins programmés
Des rendez-vous coquins programmés

Programmer pour attiser le désir

Ian Kerner, psychothérapeute et auteur de l'article de CNN, suggère en effet aux couples débordés de programmer leurs rapports sexuels sur un calendrier. "Comme tout ce que vous programmez avec votre partenaire, je crois que vous devriez mettre le sexe sur un calendrier". Et à ceux qui s'exclameraient que le sexe devrait être un acte spontané, Ian Kerner leur répond que : "Pas nécessairement ! Le désir entraîne le sexe, mais il n'y a pas qu'un seul type de désir. D'ailleurs, le désir n'est pas toujours spontané. Il peut également être réactif, émergeant en réponse à quelque chose qui l'a précédé". Programmer ses rapports permettrait alors de susciter le désir, l'excitation.

A l'inverse, prévient le psy, "si vous attendez le désir spontané comme raison d'avoir des relations sexuelles, cela peut ne jamais arriver. Mais si vous vous permettez de ressentir une sorte d'excitation, le désir a beaucoup plus de chances d'émerger". Notre véritable objectif ne sera donc plus d'avoir plus de multiplier la fréquence de nos rapports sexuels, mais de faire monter la tension à chaque rendez-vous en entretenant le désir. "Rappelez-vous que le cerveau est le plus grand organe sexuel et que nous pouvons être allumés sans aucun contact physique". Envoyer des sextos, acheter de la lingerie sexy, réserver une chambre d'hôtel, prendre une douche ensemble, partager un fantasme, regarder un film érotique, masser ou se faire masser, danser... à chacun ses techniques. Une planification qui n'a donc rien d'ennuyeuse ou d'anti-sexe. Bien au contraire !