Les Français ne « déconnectent » pas pendant les vacances

Les Français ne « déconnectent » pas pendant les vacances
Selon un sondage LH2 pour le comparateur de prix en ligne Kelkoo, 4 Français sur 10 emporteront avec eux un ordinateur et un smartphone, pendant leurs vacances d'été. En moyenne, ils passeront 2 fois plus de temps à surfer sur le Web que sur les vagues.

Impossible de séparer les Français de la technologie, même lorsqu’ils partent en vacances. Selon un sondage LH2 pour le comparateur de prix en ligne Kelkoo, quatre Français sur dix partiront en vacances d’été avec leur ordinateur et leur smartphone afin de surfer sur le Web ou envoyer des e-mails. L’étude, réalisée auprès de 1 301 personnes âgées entre 18 et 64 ans, s’est déroulée entre le 2 et le 4 mai.
Cette année, 95% des Français qui s'échappent de chez eux emporteront entre deux et trois produits high tech, d'une valeur moyenne de 727 euros, à commencer par un appareil photo numérique pour 73%, loin devant l'ordinateur portable (37%), le caméscope (32%) et le smartphone (31%).
Des chiffres qui ne surpassent pas l’activité principale des vacanciers : passer du temps avec leur famille, puisqu’ils passent en moyenne 4 heures 15 par jour avec eux. Mais quatre heures seront dédiées à surfer sur Internet, dont 1 heure 05 à téléphoner et 22 minutes à envoyer des e-mails personnels, contre 2 heures 26 consacrées au tourisme et 1 heure 59 pour se baigner ou bronzer. Encore 15 minutes par jour sont prévues pour surfer sur Facebook, 12 minutes pour chatter sur le Web et 4 minutes consacrées aux blogs personnels et à Twitter. Enfin 37 % passeront 2 heures 22 sur leur ordinateur. Parmi eux, 15 % joueront 1 heure 22 à des jeux vidéo et 29 % écouteront de la musique pendant 1 heure 39.
Seule la tablette numérique n’est pas encore populaire auprès des vacanciers, seulement 2 % des Français l’emporteront avec eux.

(Source : nouvelobs.com)

Charlotte Charbonnier

VOIR AUSSI

10 % des automobilistes utilisent leur smartphone au volant
Smartphones, ces joujoux des hommes
Le commerce en ligne dopé par les smartphones

Dans l'actu