Top 5 des chiffres désespérants sur l’(in)égalité hommes-femmes

Top 5 des chiffres désespérants sur l’(in)égalité hommes-femmes
Quand vous regardez votre cher et tendre, votre frère ou votre collaborateur, vous n’en doutez pas, vous êtes tous sur un pied d’égalité. Pourquoi en serait-il autrement ? Et bien détrompez-vous, l'égalité entre hommes et femmes n'est pas encore à l'ordre du jour. En effet, certains chiffres ne trompent pas, même si l'on s'en passerait volontiers. Mieux vaut le prendre avec humour ?


1. Il faudra attendre 2085 pour l’égalité professionnelle effective

Non mesdames, vous ne rêvez pas, d’après une étude menée par des chercheurs américains, la parité au boulot, ce n’est pas pour demain. Au rythme auquel vont les choses, il faudra attendre très exactement 72 ans pour compter autant de femmes que d’hommes aux postes de direction. Donc si le calcul est bon ce ne sera pas pour vous, ni pour votre fille, mais avec un peu de chance, peut-être, que votre petite-fille pourra en profiter. Dommage, en 2085, vous ne serez certainement plus en grande forme pour sabrer le champagne avec elle…

2. 98% des secrétaires sont des femmes…

... et 0,8% des assistants maternels sont des hommes. Les stéréotypes professionnels ont la vie dure et la force des habitudes semble parfois désespérément immuable. Les hommes seraient-ils génétiquement modifiés pour ne pas avoir les capacités d’assurer certains métiers ? Ou bien la pression serait tellement forte qu’aucun de ces messieurs ne s’imagine tendre une carte de visite sur laquelle il serait inscrit « Kevin, secrétaire » ou « Gérard, assistant maternel » ? Et si les femmes boycottaient les postes de secrétaire, la profession disparaîtrait-elle ? Qu’on ne jette cependant pas la pierre à Kevin et à Gérard : seuls cinq métiers (on se demande lesquels) seraient, selon le Ministère des Droits des femmes, « paritaires ». Parions que « PDG », « chef étoilé » ou « président de la République » ne figurent pas sur cette liste… 
Source : Insee 2008 et 2009

3. Les salaires des femmes sont inférieurs de 26,9% à ceux des hommes

Et oui, votre cher collègue avec qui vous partagez presque tout, les grosses réunions, les nocturnes, les pauses café, les photos de la petite dernière et les clients casse-pieds a un avantage sur vous : il est un homme. Vous ne voyez pas le rapport ? Jetez un coup d’œil à sa fiche de paie : il y a de fortes chances pour qu’elle affiche un montant de près d'un tiers supérieur au vôtre… 26,9% très exactement (en 2011). Les plus optimistes vous diront que cet écart est en baisse : en 2005 il était en effet de 27,7%. Les plus réalistes vous diront que 0,8% de progression en 6 ans, c’est juste se moquer du monde. Difficile de ne pas rejoindre le camp des réalistes.
Source : Insee, DASD, 2005 et 2009

4. 80% des experts interviewés sont des hommes

La psychologie du divorce, la crise européenne, la sécurité alimentaire, la réélection d’Obama… Ne cherchez pas, peu importe sur quoi on les interroge, ceux qui prennent la parole sont des hommes. A croire que les experts féminins n’existent pas et que seuls ces messieurs sont suffisamment au point sur leurs sujets pour s’exprimer dans les médias. Vous avez dit bizarre ?
Source : Comite-femmes.gouv.fr

5. 10% des femmes estiment qu’aujourd’hui en France l'égalité entre hommes et femmes est une réalité

Ce qui ferait presque 10% de trop aux vues des quatre chiffres précédemment cités... Et ce qui signifie tout de même que 90% des Françaises estiment qu’au pays des droits de l’Homme, il serait grand temps de se concentrer sur les droits de la femme.
Source : The F-Word - JWT

On aurait aussi pu vous dire que...

24% des femmes actives craignent de perdre leur emploi d’ici un an (La Croix), 80% des emplois à temps partiel sont occupés par des femmes, les femmes représentent seulement 39,5% des cadres, il y a à la tête des communes seulement 14% de femmes, et quand vous allumez votre télévision, seuls 27% des membres de l'Assemblée Nationale sont des femmes (Source : Observatoire de la parité). 57% des mères actives estiment qu’être parent rend plus difficile l’évolution professionnelle, contre 19% des pères. (Source : étude « Working Dads » 2012, réalisée par CSA pour Terrafemina). On aurait pu vous le dire, mais parfois, les plus courtes sont les meilleures.

VOIR AUSSI

L’égalité professionnelle sera une réalité en… 2085 
Égalité professionnelle : chantier prioritaire selon Michel Sapin
Égalité professionnelle : un nouveau décret pour des sanctions effectives
Égalité : "Lutter contre la précarité professionnelle des femmes" 
Travail, éducation, violences : les grands chantiers de l'égalité hommes-femmes en 2013

Dans l'actu
comments powered by Disqus