DSK : l’homme le plus redouté des hôtesses d’Air France ?

DSK : l’homme  le plus redouté des hôtesses d’Air France ?
Kenneth Thompson et Douglas Wigdor lancent un appel aux hôtesses de la compagnie Air France qui auraient subi les remarques ou les propositions douteuses de Dominique Strauss-Kahn. Plusieurs témoignages auraient déjà été recueillis par les avocats de N. Diallo.

C’est grâce à une lettre anonyme reçue début juillet que le cabinet Wigdor et Thompson s’est intéressé au personnel féminin d’Air France, révèle le Parisien ce matin. Dans leur quête « d’autres victimes de DSK », les avocats de Nafissatou Diallo, la jeune femme guinéenne qui porte plainte contre l'ancien patron du FMI pour viol et agression sexuelle, ont en effet été aiguillés par des témoignages issus de cadres d’Air France et d’une lettre anonyme très détaillée, écrite en anglais et postée du Canada.

Des employés masculins quand DSK voyage
«  La compagnie Air France dispose de quelques centaines de griefs émanant de clients, employés, membres d’équipage à l’encontre de l’homme soupçonné d’avoir abusé de votre cliente Mme Diallo», dit la lettre en question, rapportée par Le Parisien. La lettre évoque également une mesure prise au sein de la compagnie française : quand DSK voyage, seuls les employés masculins sont affectés dans les salons « première classe ». Une réputation confirmée par les derniers mots de DSK avant son arrestation : il aurait « complimenté » à sa façon l’hôtesse de l’air qui l’accueillait. L’anecdote a fait le tour des forums après les évènements du 14 mai.

Appel à témoin
Kenneth Thompson et Douglas Wigdor ont donc lancé un appel clair aux hôtesses qui auraient « le sentiment d’avoir été importunées, gênées ou agressées par un comportement inapproprié ». Ils justifient leur démarche par la nécessité de « mettre au jour la véritable personnalité » de l’accusé : « Le comportement supposé de M. Strauss-Kahn envers les personnels féminins d’Air France est un exemple de plus de sa vision des femmes, réduites à un simple objet que l’on peut maltraiter à loisir. Ce schéma de pensée inexplicable qui lui permet d’abuser des femmes est une preuve de plus qui accrédite l’agression subie par Mme Diallo le 14 mai dans la suite 2806 au Sofitel », expliquent-ils.

De son côté, la compagnie Air France n’a pas souhaité réagir.

Source : le Parisien.fr

VOIR AUSSI :

Affaire Banon : l'homme qui fournissait des garçonnières à DSK
Affaire DSK : « Madame Diallo prend de gros risques dans les médias »
Affaire DSK : Marie-Victorine M. défend son « premier grand amour »

Affaire DSK : Cyrus Vance Jr va convoquer Tristane Banon
DSK : Anne Mansouret devient mère courage pour sa fille Tristane Banon

L’INFO PAR NOS MEMBRES :

Affaire DSK-Tristane Banon : politiques, journalistes, qui était au courant ?
Affaire DSK-Banon : Brigitte Guillemette, l'autre madame Strauss-Kahn
Tristane Banon : une photo privée pourrait salir sa réputation face à DSK
Tristane Banon : une autre "affaire DSK" en France ?