Baisse des actes antimusulmans après la campagne présidentielle

Baisse des actes antimusulmans après la campagne présidentielle
Baisse des actes antimusulmans après la campagne présidentielle
Dans cette photo : François Hollande
Alors que la campagne présidentielle française a été marquée par des débats allant de la viande halal à l'identité nationale ou l'immigration, les actes islamophobes auraient baissé depuis l'élection du président de la République. C'est ce que conclut le Conseil français du culte musulman (CFCM) dans son rapport sur le premier semestre 2012.
A lire aussi
Meghan Markle : féministe jusqu'à l'autel, mais après ?
News essentielles
Meghan Markle : féministe jusqu'à l'autel, mais après ?


La dernière campagne présidentielle française a été marquée par la présence de thématiques liées à l’islam, des sujets beaucoup moins évoqués une fois les élections passées. C’est la conclusion tirée par le Conseil français du culte musulman (CFCM) dans un bilan portant sur le premier semestre 2012, selon lequel le nombre d’actes antimusulmans aurait baissé après la fin de la campagne présidentielle.

La fréquence de ces actes islamophobes aurait ainsi baissé de 7 points par rapport à juin 2011, alors qu’elle avait connu une hausse de 14 points en mai et de 9 points en avril, soit l’étape culminante de la campagne. En effet, les débats qui ont fait la polémique ciblaient, par exemple, la burqa, la viande halal, la laïcité, l’identité nationale ou l’immigration, rapporte Abdallah Zekri, le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie. Il a par ailleurs ajouté que les prières des rues ont libéré la parole des extrémistes, « sans compter les déclarations d'hommes politiques soucieux de se maintenir au pouvoir en déclarant que les musulmans sont un problème pour la France ».

En outre, près de 93% des Français de religion musulmane ont voté François Hollande, indique une étude du Cevipof, réalisée auprès de 9 000 personnes après le deuxième tour de l'élection présidentielle.

Alexandra Gil

(Source : AFP)
Crédit Photo : AFP/Abdallah Zekri

VOIR AUSSI

Laïcité : débat sur la neutralité religieuse des crèches et des nounous
Les attentats d’Oslo sèment la zizanie au Front National
Le marketing ethnique comme moyen d’intégration