Comment apprendre à votre enfant à être bien organisé

Comment aider son enfant à être organisé
2 photos
Lancer le diaporama
Toujours en phase d'apprentissage, les enfants ont besoin d'être structurés dès le plus jeune âge. Pour leur permettre d'être indépendants en grandissant, il est donc nécessaire de leur apprendre à se responsabiliser et surtout, à s'organiser. Voici 8 conseils pour vous y aider.
A lire aussi
8 conseils pour être organisé au bureau
Mag
8 conseils pour être organisé au bureau

Votre enfant n'est pas organisé pour un sou et vous aimeriez lui apprendre comment faire ? Alors suivez ces quelques conseils pratiques, ils devraient vous être d'un grand soutien.

1- Mettre en place une routine pour les tâches ménagères

En fonction de son âge, il existe de nombreuses tâches qu'un enfant est capable d'accomplir avec ou sans la surveillance d'un parent. Pour lui faire comprendre le travail que cela représente et le pousser à s'organiser, choisissez un jour dans la semaine où vous rassemblerez un nombre non négligeable de corvées du type machine de linge, aspirateur, poussière, paiements administratifs...

Votre enfant est capable de faire un tas de choses, responsabilisez-le.
Votre enfant est capable de faire un tas de choses, responsabilisez-le.

Selon ce qu'il est capable de faire, impliquez-le dans certaines de ces tâches et faites-lui sentir que cela vous aide significativement. Une fois qu'il aura saisi que certaines choses se planifient, il fera certainement des efforts pour vous faciliter la vie, comme trier la couleur du linge la veille, ou encore ranger sa chambre. Une bonne façon de comprendre ce qu'est l'organisation et qui le poussera inconsciemment à faire de même plus tard.

2- Apprenez-lui à gérer son temps libre

Gérer son temps est un exercice qui requiert de faire un planning ou établir ses priorités. Et ça, ça ne s'apprend pas tout seul. Pour que votre enfant sache comment organiser son temps libre, aidez-le à concevoir son emploi du temps personnel en fonction des devoirs donnés par son professeur. S'il y a lieu, n'hésitez pas à y inclure ses activités extra-scolaires. Evidemment, il ne s'agit pas de faire de cet instant une punition.

Afin que cette démarche se passe en douceur, asseyez-vous avec lui et demandez-lui son avis à chaque étape, tout en lui prodiguant vos conseils. Avant qu'il soit capable et surtout motivé pour le faire lui-même, il faudra néanmoins vous y astreindre une fois par semaine.

3- Aidez-le à se fixer des délais

Quand votre enfant a un devoir ou un exposé à faire, il est souvent tenté de s'y mettre à la dernière minute.

Tout remettre au lendemain, un défaut très rependu...
Tout remettre au lendemain, un défaut très rependu...

Une très mauvaise habitude qu'il est nécessaire de corriger. Pour ce faire, il suffit de vérifier avec lui ce qu'il a à faire chaque semaine et d'évaluer avec lui la masse de travail que cela implique. Découpez chaque séance de travail en plusieurs étapes pour que ces sessions ne soient pas trop lourdes. N'oubliez pas de contrôler qu'il respecte les délais fixés dans un premier temps, avant de le laisser se prendre en charge tout seul, comme un grand.

4- Apprenez-lui à se servir d'un calendrier

Pour fixer ses délais dans les règles de l'art, votre enfant va devoir apprendre à se servir d'un calendrier. Afin qu'il soit capable de respecter les délais qu'il s'est fixés, apprenez-lui à l'utiliser et à se mettre des rappels la veille de ses échéances. Si votre enfant est plutôt du genre tête en l'air, alors n'hésitez pas à miser sur un modèle électronique. Grâce à ce dernier, votre enfant ne sera alerté par une sonnerie qu'il ne pourra pas ignorer et qui le rappellera à ses obligations.

5- Laissez-le se réveiller seul

Il arrivera bien un moment où vous ne serez plus là pour lui dire de se réveiller. Il est donc très important que votre enfant s'habitue à se lever seul le matin. Achetez-lui un beau réveil et en avant !

Pour l'aider à arriver à l'heure laissez-le se débrouiller seul !
Pour l'aider à arriver à l'heure laissez-le se débrouiller seul !

Pour continuer sur la même ligne de conduite, laissez-le se dépatouiller s'il est en retard et qu'il rate son bus. Ce n'est pas franchement un service à lui rendre que de lui sauver la mise à chaque fois en l'y conduisant vous-même.

6- Donnez-lui des responsabilités d'adulte

Quand il arrive à l'âge du lycée, votre enfant est censé être capable de fixer ses propres deadlines, de se déplacer seul en transport en commun et d'établir lui-même son emploi du temps. S'il rechigne à se mettre au pas, n'hésitez pas à l'accompagner à chaque étape dans un premier temps. Infantilisé, il se rendra vite compte qu'il n'a besoin de personne et reprendra rapidement la main sur l'organisation de sa vie.

7- N'interférez pas dans sa vie

A l'école, votre enfant doit apprendre à se conformer aux décisions des adultes auxquels il se réfère, exactement de la même façon qu'avec vous à la maison.

Votre enfant doit apprendre à s'excuser par lui-même.
Votre enfant doit apprendre à s'excuser par lui-même.

Laissez-le par exemple se débrouiller tout seul s'il doit s'expliquer avec le corps enseignant pour rattraper ses erreurs. Cependant, ne refusez pas de l'assister s'il vous demande son avis pour rédiger une lettre d'excuse par exemple.

8- Aide-le à faire ses devoirs dans une moindre mesure

Si votre enfant patauge particulièrement lorsqu'il a un devoir à faire, vous pouvez bien entendu lui prêter main forte. En revanche, il est déconseillé de l'assister tous les jours. Pour qu'il apprenne à trouver la solution par lui-même et qu'il soit capable de résoudre ses problèmes seul, mieux vaut le laisser se débrouiller et si besoin contrôler une fois que c'est terminé. Une manière de lui apporter une structuration personnelle, indispensable à l'âge adulte.

Au cas où vous constateriez que les difficultés scolaires de votre enfant sont plus globales, mieux vaut faire appel à quelqu'un d'extérieur, si vous en avez les moyens. Ce dernier sera plus à même de le motiver.

Pour conclure, souvenez-vous que moins vous l'assisterez et plus il sera organisé et responsable. Le tout est de savoir où fixer les limites de cette jeune indépendance et de contrôler certaines choses si besoin est.