Enfants : 6 alternatives zen au "coin"

Enfant envoyé au coin
Enfant envoyé au coin
Lorsqu'un enfant pique une colère, la réaction des parents est généralement de le gronder ou de le punir. Pourtant, il existe d'autres méthodes pour faire prendre conscience à l'enfant de ce qu'il a fait et pour l'apaiser, basées sur le principe de l'éducation bienveillante.
A lire aussi
Ces astuces zen à piquer aux enfants pour être moins stressée
bien-être
Ces astuces zen à piquer aux enfants pour être moins...

Les spécialistes sont de plus en plus nombreux à préconiser aux parents d'adhérer aux préceptes de l'éducation positive. Cela consiste notamment à féliciter l'enfant plutôt que de le complimenter et à tenter de le calmer de manière constructive plutôt que de le gronder, de lui mettre une fessée ou de l'envoyer au coin.

1- Laisser l'enfant réfléchir au calme

Suite à un caprice ou à une bêtise de sa part, envoyer au coin et ignorer son enfant alors qu'il se trouve dans la même pièce que nous est une réaction parentale classique. Pourtant, mis à part lui donner l'impression qu'il n'existe plus à nos yeux, l'efficacité de cette punition reste à prouver. En revanche, l'inviter à aller dans une pièce calme (celle de son choix) le temps qu'il retrouve ses esprits et lui proposer de réfléchir aux raisons de sa colère, lui serait nettement plus bénéfique.

2- Adopter la technique de la poubelle magique

Votre petit bout est énervé ? Et si vous lui proposiez de jeter sa colère à la poubelle (au propre comme au figuré) afin de l'aider à se sentir apaisé ? Proposé dans l'éventail de fiches thématiques "100 activités apaisantes pour les enfants de 3 à 10 ans" de Gilles Diederichs, l'exercice de la poubelle magique consiste à proposer à un enfant contrarié ou en colère de "jeter" son énervement à la poubelle pour s'en libérer, mais aussi de lui faire prendre conscience de ce qui le tourmente de manière constructive et de vous en faire part du même coup, sans bouder, pleurer ou hurler.

3- L'écouter

Evidemment, aucun parent n'a envie de voir son enfant taper une crise, surtout en public. Cela dit, proposer calmement à votre enfant de vous expliquer les raisons de sa colère pourrait l'aider à l'apaiser sans que vous ayez besoin d'abonder dans son sens. Et, mettre des mots sur ses émotions lui permettra peut-être également de se calmer, tout seul, comme un grand.

Réconforter un enfant
Réconforter un enfant

4- Le réconforter

Sans valider sa réaction colérique, vous pouvez le prendre dans les bras, lui parler doucement, le rassurer. Voilà qui devrait chasser bien vite ses ressentiments, d'autant que les enfants sont rarement rancuniers. Une fois la crise passée, ils passent eux aussi à autre chose.

5- L'aider à résoudre son problème

A présent que vous connaissez les causes de son énervement, peut-être réussirez-vous à le raisonner et à tenter de résoudre la situation en lui proposant une alternative ou en le rassurant tout simplement. Et il sera heureux de voir que vous vous souciez de lui.

6- L'inviter à respirer

Tout comme la méditation, la pratique du yoga ne peut être que bénéfique aux enfants. Efficace physiquement mais aussi mentalement, le yoga invite au calme et à la sérénité et notamment grâce à ses exercices de respiration.