Pourquoi êtes-vous féministe ? Voici vos réponses

Définition du féminisme
Définition du féminisme
A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, ce 8 mars, nous avons voulu revenir à la base : le féminisme. Un mot encore mal compris et diabolisé. Pourquoi êtes-vous féministe ? Une question toute simple et des pistes pour s'emparer d'une cause nécessaire.
A lire aussi
"Pourquoi je n'ai pas porté plainte" : les victimes d'agressions répondent à Trump
News essentielles
"Pourquoi je n'ai pas porté plainte" : les victimes...

Il est encore perçu comme un gros mot, balancé comme une insulte par ses détracteurs, considéré comme trop extrême. "Féministe" est un adjectif mal-aimé, mal compris, un mot qui divise quand il devrait nous rassembler.

Petit rappel utile : le féminisme a pour objectif de promouvoir et atteindre l'égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. Une évidence ? Pas pour tout le monde. La preuve : 33% des Français·es seulement se considèrent féministes selon un sondage européen réalisé en 2018 par YouGov. Et plus de la moitié de la population européenne ne se considère pas féministe.

Se revendiquer féministe, c'est malheureusement encore aujourd'hui risquer d'être étiqueté·e, jugé·e ou agressé·e sur les réseaux sociaux par exemple. Féministe, c'est aussi un mot qui écorche la bouche de trop d'actrices ou chanteuses françaises, engoncées dans leur frilosité, tétanisées à l'idée de s'approprier une cause que nombre de leurs collègues outre-Atlantique portent haut et fort.


Parce que cette méconnaissance du terme persiste, parce que cet adjectif reste diabolisé, nous avons voulu donner la parole à celles et ceux qui portent fièrement ces valeurs d'égalité entre les femmes et les hommes. Nous vous avons donc posé sur les réseaux sociaux une question toute simple (en apparence) :

"Pourquoi êtes-vous féministe ?"

Pourquoi êtes-vous féministe ?
Pourquoi êtes-vous féministe ?

Les réponses ont été nombreuses. Ces contributions de femmes et d'hommes (beaucoup !) sont fortes, émouvantes, sincères. Hommes comme femmes, chacun.e a sa raison pour embrasser ce joli mot : une petite fille qui grandit dans un monde encore trop dur pour elle, un combat transmis par une mamie, un déclic, une rencontre...


Nous avons sélectionné quelques-unes de ces réponses et avons demandé à la comédienne et scénariste Juliette Arnaud de porter votre voix. Ces contributions sont précieuses pour nourrir la réflexion, dédramatiser le mot "féministe", mieux l'appréhender et comprendre l'importance de la cause. Parce que oui, comme l'a si bien résumé Françoise, retraitée de 65 ans, être féministe, "c'est naturel et nécessaire".

Juliette Arnaud : pourquoi je suis féministe

Et parce qu'encore trop de personnes opposent des contre-arguments au féminisme, nous vous avons préparé un petit guide pédagogique pour expliquer (calmement) ou comprendre en quoi le féminisme est essentiel pour faire bouger les lignes.