Marlène Schiappa s'amuse avec des candidates de télé-réalité : la vidéo polémique

Marlène Schiappa et des candidates de télé-réalité, la vidéo qui fait grincer des dents
Marlène Schiappa et des candidates de télé-réalité, la vidéo qui fait grincer des dents
Marlène Schiappa aux côtés de candidates de télé-réalité pour parler de violences faites aux femmes ? C'est là l'objet d'une vidéo qui fait plutôt grincer des dents sur les réseaux sociaux. En mode "cringe malaise" comme disent les jeunes.
À lire aussi

"Je vous emmène où, là ?", "Chez Marlène Schiappa, qui est ministre de la Citoyenneté ! Elles ne le savaient pas, je leur ai appris". Sur les réseaux sociaux, une série de vidéos retranscrivant la rencontre entre Marlène Schiappa et des candidates d'émissions de télé-réalité ont suscité un embarras franc.

Pourquoi ? Pas forcément pour les propos des principales concernées, qui se contentent au pire de boutades - "Charlène Miappa !" ose une influenceuse, tandis qu'une autre tente un "Manu" à destination du président Emmanuel Macron. Non, plutôt pour le contraste entre l'ambiance globale (blagues, chanson, rires, danse) et le but de cette rencontre étonnante : sensibiliser et prévenir contre les violences faites aux femmes.

Un objectif qui selon bien des internautes critiques serait passé à la trappe.

Un flop ?

Lors de cette rencontre déroutante ponctuée de stories diverses et d'éclats de rire collégiaux, Marlène Schiappa a également chanté en compagnie des candidates de télé-réalité. "Qu'est-ce qu'on rigole chez Marlène Schiappa !", a déclaré à ce titre l'une des convives (non masquée) en arrivant à l'Elysée. Une insouciance qui a divisé sur Twitter.

"On notera l'application scrupuleuse du port du masque, c'est important l'exemplarité", "Le vrai projet n'était évidemment pas de parler des violences faites aux femmes mais de mettre en scène des starlettes des réseaux sociaux dans le but de bénéficier d'une image cool auprès des jeunes en vue de la présidentielle", "Mais c'est une blague cette vidéo ?", ont ironisé et commenté les internautes.

"Nous, on agit. On va bouger. On va se servir de nos réseaux sociaux, on va faire des choses", affirme cependant Magali Berdah, l'une des plus influentes agentes de personnalités de la télé-réalité en France, lors de cette rencontre. A l'heure où les paroles des stars de télé réalité se libèrent quant aux violences inhérentes à ces émissions, la journaliste Constance Villanova a également déploré ceci : "Marlène Schiappa reçoit Magali Berdah, à la tête de Shauna Events, pour échanger sur les violences sexuelles et sexistes. Mais depuis 2019, trois ex candidates accusent Illan Castronovo, représenté par Shauna Events, d'agression sexuelle".

"Certaines ont porté plainte. Ce même candidat est mis en cause dans deux affaires de revenge porn. Depuis deux ans, des femmes sorties du système de la téléréalité dénoncent une omerta. C'est dans ce même milieu que des affaires de violences physiques et de harcèlement font rage. Comment briser la loi du silence si les mêmes personnes représentent à la fois victimes et potentiels agresseurs ?", s'interroge la journaliste.

A bon entendeur.