Rhume ou allergie ? Voici comment les différencier

Rhume ou allergie ? Voici comment les différencier
Rhume ou allergie ? Voici comment les différencier
Depuis quelques jours, votre nez coule, vos yeux pleurent et vous n'arrêtez pas d'éternuer. À première vue, il s'agit d'une bonne vieille allergie saisonnière. Pourtant, cela pourrait aussi être un rhume. Comment les différencier ? On vous dit tout.
A lire aussi

Lorsque l'on n'est pas médecin, il peut être un peu compliqué de savoir distinguer un banal rhume d'une rhinite allergique. Or, quand survient le mois d'avril, les pollens produits par certains végétaux (platanes, chênes, bouleaux, charmes, saules et autres peupliers) nous rendent la vie impossible et au moindre éternuement, c'est à eux qu'on croit le devoir.

Pourtant, il pourrait aussi s'agir d'un rhume. Après des mois passés dans le froid et la grisaille de l'hiver, l'arrivée des beaux jours nous donne souvent envie de nous habiller plus légèrement, même si les températures restent fraîches. Résultat : nous attrapons froid.

Comment alors distinguer un véritable rhume d'une allergie saisonnière ? "Ils peuvent être difficiles à différencier", reconnaît pour Purewow l'allergologue Janna Tuck, qui est aussi la porte-parole de l'American College of Allergy, Asthma and Immunology. Il existe cependant des symptômes qui peuvent vous mettre sur la voie d'un rhume ou indiquer s'il s'agit d'une rhinite allergique.

Vos yeux pleurent sans raison

Si vos yeux sont irrités, rouges, pleurent et vous démangent, cela indique vraisemblablement une allergie. "Les symptômes de l'oeil sont minimes pour les rhumes, à moins qu'ils ne soient vraiment très rouges", expluque le Dr Tusk.

Vous toussez

Cela peu indiquer un rhume... mais aussi une rhinite allergique. "La toux n'est pas universellement un symptôme du rhume", déclare le Dr Tusk. "Il est tout à fait possible que votre toux soit le résultat d'un drainage allergique du mucus épais dans l'arrière de votre gorge." Il va donc vous falloir être attentive aux autres symptômes éventuels.

Vous avez mal à la tête

Si depuis trois jours, vous avez un mal de tête sourd qui vous barre le crâne, c'est très probablement que vous êtes enrhumée. En effet, les maux de tête dus à des allergies sont rares. Une inhalation à base d'huiles essentielles pourrait grandement vous soulager.

Vous avez de la fièvre

Vous vous sentez fiévreuse, fébrile et rêvez de rentrer chez vous pour vous pelotonner sous votre couette ? Pas de doute, vous êtes enrhumée. Il est en effet très rares qu'une allergie provoque des poussées de fièvre.

Vous avez mal partout

Si depuis 48 heures, votre corps vous fait mal de partout comme si vous aviez couru un marathon ou étiez une mamie de 80 ans, c'est que vous avez attrapé froid. "Si une allergie est sévère, elle peut causer de la fatigue, mais généralement les douleurs corporelles ou les frissons sont dus à une infection virale, pas aux allergies", indique l'allergologue.

Vous vous sentez flappie depuis longtemps

C'est une allergie. "Un rhume dure généralement de 10 à 14 jours, alors que les allergies peuvent durer bien plus longtemps, parfois toute une saison." Un autre signe qui devrait vous mettre sur la voie : si chaque année avec l'arrivée du printemps, vous présentez les mêmes symptômes, c'est que vous êtes allergique au pollen.

Vous êtes tout le temps fatiguée

Navrées de vous décevoir, mais la fatigue peut tout aussi bien indiquer un rhume qu'une allergie. Reportez-vous alors à vos autres symptômes.

Votre nez n'arrête pas de couler

"Les rhumes et les allergies peuvent causer une congestion nasale, des éternuements et un nez qui coule", explique le Dr Tusk. Pour savoir les différencier, il va vous falloir ouvrir votre mouchoir et examiner votre mucus (oui on sait, ce n'est pas très glamour) : s'il est épais et jaune, vous êtes enrhumée. S'il est fluide et clair, cela indique davantage une rhinite allergique. Autre symptôme de l'allergie : un nez qui démange, tandis que des expectorations épaisses (la manière scientifique de désigner les crachats) sont celui du rhume.

De manière générale, si vous ne savez pas s'il s'agit d'une rhinite ou d'un rhume, n'hésitez pas à demander conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.