Le Bicibús, le concept génial qui permet aux enfants d'aller à l'école à vélo sans danger

A Barcelone, le Bicibús permet aux enfants d'aller à l'école à vélo sans danger
A Barcelone, le Bicibús permet aux enfants d'aller à l'école à vélo sans danger
Tous les vendredis depuis le 17 septembre, parents et autorités barcelonaises escortent les enfants en vélo jusqu'à l'école. Le trajet du concept baptisé le Bicibús suit un itinéraire fixe comme pour une ligne de bus, et allie écologie et sécurité.
A lire aussi

L'initiative a vu le jour dans le quartier d'Igualada, à Barcelone, en septembre dernier. Au départ, un groupe de parents avait organisé un parcours dans les rues de la capitale catalane pour amener seulement 5 enfants jusqu'à leur établissement scolaire en vélo. Aujourd'hui, ce sont des dizaines d'adultes et plus de 100 petit·e·s qui en parcourent les rues jusqu'à bon port, gilets floqués sur le dos, et accompagné·e·s de la Guardìa Urbana, la police municipale de la ville.

Le principe est simple : chaque début de semaine, le Bicibús (c'est le nom du concept, que l'on peut traduire par "vélobus") publie sur les réseaux sociaux l'itinéraire qui sera emprunté le vendredi qui suit, et invite toute personne intéressée à venir gonfler les rangs du cortège de plus en plus conséquent.

"Il se passe quelque chose de spécial à Barcelone. Tout a commencé le mois dernier, lorsque des parents ont organisé un trajet à vélo vers l'école pour cinq enfants seulement. Aujourd'hui, des quartiers entiers s'y mettent", rapporte Zach Klein, cofondateur de VIMEO, sur Twitter. "L'objectif immédiat est d'étendre la 'ligne' pour couvrir plusieurs écoles avec le même 'bus', puis d'ajouter de nouvelles lignes pour couvrir d'autres quartiers".

Des objectifs écologiques et sanitaires

Pour les créateur·ice·s de Bicibús, les motivations du projet s'orchestre en trois actes : "Promouvoir la mobilité durable face à l'urgence climatique, amener les enfants à acquérir de nouvelles compétences et une plus grande autonomie personnelle et promouvoir l'exercice et améliorer la santé physique et mentale des enfants et des adultes." Pour le site espagnol de parentalité Bebes y mas, il s'agit d'"un merveilleux moyen" de "commencer la journée plus détendu et plus heureux."

Et l'aventure convainc au-delà des familles : de plus en plus d'adultes la rejoignent pour se rendre au bureau ou simplement profiter d'un moment en bonne compagnie, loin de la pollution du trafic ou de la foule du métro. Sur Twitter, Zach Klein lance : "Suivons l'exemple de Barcelone et essayons-le dans nos villes."

Alors, à quand un vélobus hebdomadaire parisien, bordelais, grenoblois ou marseillais ?