Cannes 2014 - 2e jour : "Timbuktu" et "Party Girl", acclamés, déjà favoris du Festival

Cannes 2014 - 2e jour : "Timbuktu" et "Party Girl", acclamés, déjà favoris du Festival
Cannes 2014 - 2e jour : "Timbuktu" et "Party Girl", acclamés, déjà favoris du Festival
Dans cette photo : Ryan Gosling
Alors que la 67e édition du Festival de Cannes vient d'être lancée, deux films en compétition ont d'ores et déjà emporté l'adhésion de la presse, très enthousiaste en salle de projection de chacun de ces opus. C'est ce que nous a rapporté notre journaliste présente sur place. Cannes 2e jour, récit.
A lire aussi

Nous sommes le vendredi 16 mai et pourtant, s’il reste plus d’une semaine avant que tous les films soient présentés, deux longs-métrages sont déjà grands favoris : Timbuktu d’Abderrahmane Sissako et Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Théis (Un Certain Regard)


Il arrive très rarement que des films soient grands favoris à peine deux jours après que le Festival de Cannes eut démarré. Et pourtant, cette année sur la Croisette tout le monde ne parle que de deux films : Timbuktu et Party Girl. Deux longs-métrages qui ne sont pas en concurrence puisque le premier est en sélection officielle pour la Palme d’Or, alors que le deuxième est présenté dans la catégorie "Un certain Regard".

"Magistral", "sublime", "émouvant"

« Magistral », « sublime », « émouvant », « la compétition démarre en beauté »... Voilà ce qu’on entend devant le Palais des Festivals lorsque les critiques sortent de la projection de Timbuktu. Un véritable sans faute pour Abderrahmane Sissako, dont le film à la fois grave et puissant aura ému aux larmes les personnes présentes dans la salle. Pendant la conférence de presse, le réalisateur lui-même n’a pas pu contenir son émotion en revenant sur certaines scènes de son film... très largement applaudi. «Les raisons de faire un film sont multiples», a ainsi affirmé celui qui semble mêler l’envie de partager son savoir, celle de dénoncer mais aussi un amour profond et respectueux envers le cinéma.

Angélique Litzenburger, "LA" révélation du Festival

De gauche à droite : Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis, Angelique Litzenburger, Joseph Bour - Crédit : Picture Perfect/REX/REX/SIPA

De son côté, « Party Girl » intrigue depuis plusieurs semaines. Et le trio de jeunes cinéastes formé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Théis a largement convaincu le public hier. Sans parler de l’actrice principale du film, Angélique Litzenburger, déjà considérée comme «LA» révélation du Festival de Cannes 2014. Une très bonne surprise dont tout le monde parle encore aujourd’hui...

Mais attention, car si Party Girl ne sera pas confronté à Timbuktu, il sera en revanche face au premier long-métrage de Ryan Gosling, Lost River, film le plus attendu de l’année dans la catégorie Un Certain Regard.

Aujourd’hui seront présentés Captives en compétition officielle et La chambre bleue de Mathieu Almaric pour Un Certain Regard. Retour demain sur ces deux projections sur Terrafemina.