Exposition "L'Amant du néant" au Musée de l'Erotisme

Exposition "L'Amant du néant" au Musée de l'Erotisme
Exposition "L'Amant du néant" au Musée de l'Erotisme
Jeux érotiques et squelettiques au musée ? Vanité et sensualité sont elles compatible ?
A lire aussi

C est l'étonnant mélange, un brin provocateur, que propose le sculpteur Jean-Marc Laroche avec son exposition "L'amant du néant" au Musée de l'érotisme.

Six squelettes grandeur nature en bronze, argent et résine,très réalistes, sont immortalisés dans des postures romantiques, passionnées. Rien de choquant : j'ai aimé la vision que voulait nous représenter l artiste : celle du "fantasme de vie éternelle".

Le sculpteur avait déjà réalisé en 2008 des couples de squelettes en miniatures ou il avait décliné les positions du Kama Sutra. Il avait également exposé une Venus en bronze argenté, hybride de squelette et robot,au Grand Palais il y a deux ans.

A voir jusqu'au 28 avril au Musée de l'Erotisme 72 boulevard de Clichy Paris XVIIIe. Entrée : 9euros