« La Piel que habito », Pedro Almodovar à fleur de peau

« La Piel que habito », Pedro Almodovar à fleur de peau
« La Piel que habito », Pedro Almodovar à fleur de peau
Dans cette photo : Pedro Almodovar
Antonio Banderas, Elena Anaya et Marisa Paredes sont à Cannes aujourd’hui pour présenter le dernier film de Pedro Almodovar : « La piel que habito ». Une histoire sombre sur le fétichisme d’un médecin et son cobaye, lancé dans la création de l’enveloppe parfaite, une peau qui résisterait à tout.
A lire aussi

Cette histoire de peau à la Frankenstein donne la chair de poule. Le nouveau film de Pedro Almodovar, « La piel que habito », est présenté aujourd’hui en compétition du Festival de Cannes. Le docteur Robert Ledgard (Antonio Banderas), éminent chirurgien esthétique, ne se console pas de la disparition de sa femme, qui a succombé à ses brûlures suite à un accident de voiture. Depuis, le médecin se consacre à la création d’une nouvelle peau grâce à laquelle il aurait pu la sauver.
Douze ans après le drame, il réussit à cultiver une peau qui est une véritable cuirasse contre toute agression. Outre les années de recherche et d’expérimentation, il faut aussi à Robert un cobaye (Elena Anaya), un complice et une absence totale de scrupules. Les scrupules ne l’ont jamais étouffé. Marilia (Marisa Paredes), la femme qui s’est occupée de Robert depuis le jour où il est né, est la plus fidèle des complices. Au fil des ans, des dizaines de jeunes gens disparaissent de chez eux, souvent de leur plein gré. L’un d’eux se retrouve à partager avec Robert et Marilia la splendide demeure d’El Cigarral. Et ce, contre sa volonté…
Une actrice fétiche (Marisa Paredes), un argument pervers et fascinant, et une musique composée par Alberto Iglesias (compositeur des « Etreintes brisées » du même réalisateur, et entre autre lauréat de deux Oscars de la meilleure musique), tous les éléments sont réunis pour un excellent cru signé Almodovar. Le réalisateur espagnol est toujours très attendu au festival de Cannes, il y a déjà remporté le Prix du scénario pour « Volver » en 2006 et le Prix de la mise en scène au pour « Tout sur ma mère » en 1999.

Voir la bande annonce

VOIR AUSSI

« Patty Diphusa, la Venus des lavabos », un recueil de Pedro Almodovar
Critique de film : « Etreintes Brisées » de Pedro Almodovar
« Melancholia » de Lars Von Trier : Dunst, Gainsbourg et Sutherland à Cannes
Cannes : Brad Pitt et Sean Penn, duo gagnant pour « The Tree of Life »
Pirates des Caraïbes 4 : Johnny Depp et Penélope Cruz à Cannes

L’INFO PAR NOS MEMBRES

Samy Naceri, grosse colère et garde à vue en plein festival de Cannes
Festival de Cannes 2011 : Nicolas Bedos écrira les discours de Mélanie Laurent
Festival de Cannes : l’Eden Roc, hôtel des stars

Retrouvez toute l’actu du festival de Cannes