Michael Keaton : la renaissance de Batman avec Birdman

Michael Keaton : la renaissance de Batman avec Birdman
Michael Keaton : la renaissance de Batman avec Birdman
Dans cette photo : Michael Keaton
Il y a vingt-cinq ans, Michael Keaton incarnait le super-héros Batman pour Tim Burton. A 63 ans, il se glisse dans la peau de Birdman pour Alejandro González Iñarritu. A l’image de son personnage, il a connu une longue traversée du désert avant de renouer avec la notoriété.
A lire aussi
Lejaby : l'acte de renaissance 100% luxe et made in France
emploi
Lejaby : l'acte de renaissance 100% luxe et made in France

Plus proche que jamais de remporter un Oscar, Michael Keaton, de son vrai nom Michael John Douglas (qu’il a changé pour éviter l’homonymie avec l’acteur de Basic Instinct), incarne à merveille son personnage, Riggan Thomson, dans ce rôle taillé sur mesure par le réalisateur Alejandro González Iñarritu (« 21 grammes », « Babel »). Pourtant, l’acteur de 63 ans part de loin. Après « Beetlejuice » et « Batman » à la fin des années 80, Tim Burton lui préfère Johnny Depp. Il jouera dans « Beaucoup de bruit pour rien » de Kenneth Branagh, « Hors d'atteinte » de Steven Soderbergh ou encore « Jackie Brown » de Quentin Tarantino. Puis c’est le début d’une longue traversée du désert. Il aura quelques cachets pour prêter sa voix à des films d’animation de Pixar (Ken dans « Toy Story 3 » ou Chick Hicks dans « Cars »). Mais sa carrière devait s’arrêter là.

Le rôle de sa vie

Pourtant, le réalisateur mexicain Alejandro González Iñarritu lui propose le rôle de sa vie. Un rôle qui va sûrement permettre aux deux hommes de rafler la mise aux Oscars avec neuf nominations. Alors que Michael Keaton n’a pas reçu la moindre récompense pour les cinquante films dans lesquels il a joué.

« Birdman » raconte l’histoire de Riggan Thomson, un ancien super-héros déchu. Dans un dernier élan de volonté il décide de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l’espoir de retrouver sa gloire perdue. Pour un maximum de réalisme, le cinéaste mexicain mélange des images tirées des rêves de ses personnages avec celles de la réalité. Il alterne également entre les paroles des acteurs et une voix off, aucune coupe entre les plans n’est visible donnant l’impression que le film a été tourné en une seule fois. Le film sera en salles le 25 février en France.

À propos
Michael Keaton