Coaching et bien-être en ligne : Internet prend soin de vous

Coaching et bien-être en ligne : Internet prend soin de vous
Coaching et bien-être en ligne : Internet prend soin de vous
Conseils nutritionnels par mail, coaching sportif en ligne, régimes amincissants suivis en live, applications mobiles pour calculer les dépenses caloriques : les offres bien-être en ligne se multiplient et le Web regorge de solutions minceur ou forme pour celles et ceux qui veulent prendre soin de leur corps. Pour sa douzième vague, l'observatoire Orange-Terrafemina se penche sur ce marché en plein boom, qui intéresse un Français sur trois, alors que l'alimentation et l'hygiène de vie prennent une place croissante dans leur quotidien.
A lire aussi
Internet : quels sont mes droits quand je vends et j'achète en ligne ?
Mag
Internet : quels sont mes droits quand je vends et...


L’arrivée des beaux jours n’y est pas pour rien. Les dossiers spéciaux fleurissent, les sites Internet regorgent de conseils et astuces minceur, les cours de sport affichent complet. Mais au-delà de la pression estivale, les Français prennent de plus en plus soin de leur corps, non seulement pour des raisons esthétiques, mais aussi et surtout pour se sentir bien. Ainsi ils sont 87%* à estimer que l’on prend plus soin de son corps aujourd’hui qu’il y a 50 ans : un soin dû avant tout à une bonne alimentation pour 45% des personnes interrogées et à la pratique d’exercice physique régulier (38%). Pour les aider dans cette recherche du bien-être, les Français peuvent compter sur un allié de poids : Internet. Sites de coaching sportif en ligne, vidéos de fitness en streaming, conseils minceur donnés en live, tchat en direct avec des diététiciens et autres pro de la santé : les nouveaux médias sociaux se sont emparés de la tendance et offrent de plus en plus de programmes et d’informations aux internautes. Un tiers des Français se dit ainsi prêt à considérer le Web comme son nouveau coach bien-être. Consulter un site dédié au sport, lire le blog d’une utilisatrice qui raconte sa dernière expérience yoga ou encore trouver des informations minceur sur un forum : telles sont les nouvelles pratiques qui subrepticement modifient notre rapport au bien-être.

De la salle de sport à votre salon

On a également vu fleurir les sites qui proposent des cours de sport en ligne. CoachClub, Fitnext, Fysiki : les internautes ont l’embarras du choix pour trouver la discipline et le programme qui leur plaît. Grâce à des vidéos à télécharger ou à visionner en streaming, plus besoin de se déplacer dans une salle de sport. Une simple connexion Internet suffit pour une heure d’abdo-fessiers ou de yoga depuis son salon. C’est d’ailleurs ce qu’apprécient le plus les utilisateurs : cette liberté d’organisation et de gestion de son temps (29%). Près d’une personne interrogée sur cinq est par ailleurs séduite par le coût des offres en ligne : toujours beaucoup moins chères qu’un abonnement à une salle de gym ou une consultation chez un diététicien, les solutions sur le Web sont ultra accessibles et à la portée de toutes les bourses.

Créer un équilibre avec son corps

Parmi les internautes les plus séduits par ces pratiques en ligne, on retrouve sans surprise plus de femmes. Selon le sondage CSA pour Terrafemina et Orange, elles sont ainsi 37% à avoir déjà testé une activité liée au bien-être en ligne, qu’il s’agisse de consulter un site spécialisé ou de suivre un cours de sport en ligne, contre 29% pour les hommes.  « Je pense que les utilisateurs et les utilisatrices n’ont pas la même approche », commente Julien Lavault, fondateur de Fysiki, site de coaching sportif soutenu par le ministère de la Recherche et de l'enseignement supérieur et par le Ministère des Sports. « Les hommes sont plus sensibles à l’aspect défi et performance, tandis que les femmes sont plus à la recherche d’un bien-être global. De façon plus générale, on observe deux approches du bien-être : pour certains c’est un mode de vie, un équilibre à créer avec son corps et sa santé. Pour d’autres, les sportifs réguliers, cela revêt une approche plus axée sur l’effort : dans cette catégorie d’utilisateurs, on retrouve plus d’hommes et des personnes moins jeunes », précise l’ancien sportif professionnel. Les cadres et les professions libérales plébiscitent également le bien-être en ligne (42%).

Le Smartphone, boosteur de bien-être

Comme le précise le sondage, les Français sont presque 10% à utiliser leur Smartphone pour booster leur bien-être corporel. Calculer le nombre de calories de son repas, connaître le nombre de pas que l’on a effectués depuis sa station de métro jusqu’à son lieu de travail, préparer l’itinéraire de son prochain footing ou encore vérifier toutes les heures que sa posture au bureau ne nous causera pas de mal de dos : les applications mobiles sont là pour coacher les consommateurs au quotidien, depuis le contenu de leurs assiette jusqu’aux bonnes habitudes à avoir pour être bien dans son corps. « Outre l’aspect purement informatif que peut prendre une application sur Smartphone, j’aime l’idée que l’on peut s’en servir comme d’un outil de recueil de données », explique Julien Lavault. Ainsi, via une bardée de capteurs, le mobile de l’utilisateur se transforme en véritable coach virtuel : il enregistre les informations du sportif (son rythme cardiaque, son endurance, sa géolocalisation…), les transmet à un système central qui peut analyser ces données et au final le processus permet d’évaluer les performances des utilisateurs et de les suivre dans la durée, en leur offrant une analyse détaillée de leur évolution. « C’est la synchronisation de tous ces systèmes qui permet de faire réellement évoluer les usages », commente M. Lavault. Car si les pratiques restent en soi peu changées (les cours de sports restent des cours de sport, le suivi nutritionnel conserve les mêmes bases), « c’est le rapport ultra personnalisé à l’utilisateur que permettent ces outils qui change la donne. Les grosses marques spécialisées dans le sport l’ont d’ailleurs bien compris : on voit de plus en plus des produits équipés de capteurs qui permettent de calculer ses performances, compter les calories brûlées, les kilomètres parcourus… ».

Se lancer des défis

Pour 13% des personnes interrogées, l’aspect communautaire est également primordial. Le fait de pouvoir échanger, le bouche à oreille, les conseils entre « pairs » sont autant d’aspects qui enrichissent l’expérience du bien-être digital. « Les gens sont à la recherche d’un récit d’expérience plus que d’informations d’experts », analyse Aurélien Fouillet, sociologue et chercheur au CEAQ (Centre d'Études sur l'Actuel et le Quotidien). Et d’ajouter : « les internautes recherchent sur la Toile des utilisateurs qui ont les mêmes préoccupations qu’eux, à qui ils peuvent demander leur avis, avec qui ils peuvent confronter leurs expériences ». Pour Julien Lavault, Internet peut également être un vrai lieu de rencontre, qui se prolonge ensuite dans la vraie vie. « Nous avons une communauté de sportifs très actifs, qui se lancent des défis entre eux pour évoluer, échangent sur le site et s’encouragent en ligne. Mais il leur arrive également de se retrouver parfois pour des séances de sport en plein air », souligne-t-il. La boucle est alors bouclée.

* D’après un sondage CSA pour Orange et Terrafemina réalisé en ligne du 12 au 13 juin 2012 auprès de 1006 personnes âgées de 18 ans ou plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle après stratification géographique par région de résidence et catégorie d’agglomération.

Crédit photo : Stockbyte

RESULTATS DE L’OBSERVATOIRE ORANGE-TERRAFEMINA

Les résultats complets de l'Observatoire Orange-Terrafemina
L'étude qualitative par l'Institut Treize articles

VOIR AUSSI

Bien-être et coaching en ligne : « peut-on faire confiance à l'information sur le Web ? »
Bien-être et coaching en ligne : « une autre façon de prendre soin de soi »
Coaching et bien-être en ligne : jusqu'à dix fois moins cher qu'une salle de sport

Plus d'actu sur : Astuces bien-être pour être zen

Exercices pour déstresser : 3 exercices de respiration anti-stress
Vidéos ASMR : couper du savon, la tendance qui buzze
Ce salon de coiffure a adopté un chat pour aider les clients stressés