Free Mobile et Xavier Niel ont des soucis avec la DGCCRF à cause de la 3G

Free Mobile et Xavier Niel ont des soucis avec la DGCCRF à cause de la 3G
Free Mobile et Xavier Niel ont des soucis avec la DGCCRF à cause de la 3G
Coup dur pour l’opérateur de téléphonie mobile Free qui vient de recevoir une visite de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans ses locaux parisiens. L’opérateur est notamment accusé de brider son débit 3G pour payer moins cher le forfait d’itinérance à Orange.
A lire aussi

Suite à l’immense succès des forfaits proposés par Free Mobile, la concurrence s’est beaucoup agitée autour de Xavier Niel, n’hésitant pas à pointer du doigt certaines méthodes et à les dénoncer. Cette semaine, les choses se sont accélérées pour Free Mobile qui a reçu une visite surprise de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

En cause ? Les nombreux problèmes de débit qui existent en 3G avec les forfaits Free Mobile. L’opérateur est accusé de brider volontairement ce débit dans le but de faire quelques économies qui sont toujours bienvenues. Dès lors, c’est évidemment l’utilisateur qui trinque et doit se contenter d’une connexion 3G de piètre qualité. Rappelons que Free Mobile est tributaire d’Orange dont il loue le réseau.

Selon le site Univers Freebox, cette inspection de la répression des fraudes pourraient aussi toucher le forfait à deux euros mis en place par Free Mobile (forfait gratuit pour les abonnés ADSL) qui serait vendu à perte.

Une mauvaise fin de semaine pour Xavier Niel et Free Mobile.

Avez-vous succombé aux offres Free Mobile ? Si oui, êtes-vous satisfait ?


Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !