Snapchat : après Facebook, une offre de Google à 4 milliards refusée

Snapchat : après Facebook, une offre de Google à 4 milliards refusée
Snapchat : après Facebook, une offre de Google à 4 milliards refusée
Un non à Facebook, un autre à Google. L'application Snapchat ne se serait pas contentée de repousser une offre d'achat à 3 milliards de dollars de la part du premier réseau social au monde, mais aurait aussi refusé une proposition supérieure de Google.
A lire aussi


Snapchat a décidément choisi de narguer les géants du web. Alors que l’application mobile de partage de photos et de vidéos a récemment refusé une proposition de rachat par Facebook, des rumeurs affirment qu'Evan Spiegel, l'un des fondateur de l'appli phénomène, aurait également refusé son rachat par Google pour 4 milliards de dollars.


L'information reste toutefois à prendre avec précaution. La rumeur a été lancée par un tweet de Om Malik, journaliste travaillant sur le secteur des nouvelles technologies. Selon le spécialiste indo-américain, le groupe chinois Tencent Holdings aurait été le premier à faire une proposition entre 3 et 4 milliards de dollars avant de se retirer.


Le PDG de Snapchat Evan Spiegel aurait ensuite repoussé les avances des deux poids lourds du web, préférant miser sur une augmentation du trafic de son application mobile, et ainsi faire monter les enchères d'ici quelques mois.

350 millions de photos échangées par jour


Lancée en 2011, Snapchat a basé son succès sur la destruction des photos qu'il héberge. Après un laps de temps déterminé (entre 1 et 10 secondes), la photo est en effet détruite, rendant impossible pour son destinataire de la revoir. Une technique qui attire un jeune public, adepte de clichés secrets.

Avec 350 millions de photos échangées par jour, selon les données communiquées par la société, Snapchat est considérée comme une menace par Facebook, qui doit faire face à une perte d'intérêt des adolescents. Les co-fondateurs de l'application, Bubby Murphy et Evan Spiegel, souhaiteraient attendre de passer la barre des 400 millions d’images envoyées par jour, ce qui leur permettra de dépasser Facebook et de vendre leur service à plus de 4 milliards de dollars.

VOIR AUSSI

Snapchat ne veut pas de Facebook
Snapchat : comment utiliser l’application reine du sexting ?
Pixtr : l’application iPhone qui vous rend plus belle en photo

Dans l'actu