Watch Dogs : une bande-annonce ultime avant la sortie sur PS4 et Xbox One

Watch Dogs : une bande-annonce ultime avant la sortie sur PS4 et Xbox One
Watch Dogs : une bande-annonce ultime avant la sortie sur PS4 et Xbox One
Alors que le très attendu Watch_Dogs sort dans un peu plus d'une semaine, Ubisoft a diffusé un ultime trailer résumant l'intégralité du jeu.
À lire aussi

Avec ce trailer de 9 minutes, Ubisoft reprend tous les éléments de Watch Dogs présentés jusque-là, du résumé de la trame narrative en passant par le gameplay. Les néophytes apprendront donc qu'il s'agit « d'un jeu action-aventure en monde ouvert qui se déroule à Chicago, une ville hyper-connectée […] disposant de six énormes quartiers, chacun ayant une apparence unique. Vous incarnez Aiden Pearce, un hacker de génie dont le passé criminel provoqua une tragédie familiale et qui tente de se venger ». S'en suit également une présentation des différents protagonistes du jeu, outre le personnage principal.

Multijoueur, missions annexes et mods

Egalement présentée dans cette bande-annonce, la possibilité de hacker le serveur central de la ville (CTOS) et de pirater tout et n'importe quoi, le téléphone des passants ou encore l'alimentation en électricité de Chicago, et ce grâce à 60 types de hack différents. La fonction multijoueur est en outre détaillée : comme prévu, d'autres joueurs pourront s'infiltrer dans votre partie solo et tenter de vous hacker ou, pire, vous exécuter. Sauf si vous pressez la gâchette le premier.

>> Watch Dogs : la configuration minimum requise sur PC <<

Une durée de vie qui s'annonce impressionnante, d'autant plus qu'elle s'en trouve renforcée par de nombreuses missions annexes (conduite, mini-jeux tels que le poker ou les échecs) mais aussi par des mods conçus par les développeurs eux-mêmes. Les joueurs pourront ainsi accéder à des versions modifiées de Watch Dogs : jeu de plate-forme à la Mario, shooter 8-bits ou encore une simulation d'invasion de zombies ! Ce dernier point semble on ne peut plus sérieux, cependant, puisque le Pentagone lui-même (le vrai) a un plan contre les morts-vivants.